Record de plaintes au CSA en 2017 : 90.000 alertes, dont presque la moitié visant Hanouna

Record de plaintes au CSA en 2017 : 90.000 alertes, dont presque la moitié visant Hanouna

DirectLCI
TÉLÉ - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a reçu cette année un nombre record de plaintes de téléspectateurs et d'auditeurs. Une explosion liée notamment à un canular de Cyril Hanouna jugé homophobe.

Pour le CSA, c'est aussi l'heure du bilan de fin d'année. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé mercredi avoir reçu un nombre record de plaintes en 2017 : 90.000, contre 38.000 en 2016 et 9.000 en 2015. Une seule séquence a entraîné l'envoi de 39.000 saisines : un canular de Cyril Hanouna jugé homophobe dans son émission "Touche pas à mon poste", diffusée le 19 mai sur C8. 


Avant même la moitié de l'année, le record du CSA était déjà battu. Pour avoir diffusé cette séquence, la chaîne C8 avait reçu en juillet une amende de 3 millions d'euros. 

Un nombre de dossiers transmis stable

Autre phénomène qui caractérise cette année 2017 : malgré l'explosion du nombre de signalements, le nombre de 

dossiers transmis au collège du CSA (l'instance habilitée à prononcer des sanctions) est resté identique, autour d'un millier par an, souligne-t-on au sein du Conseil.

En vidéo

VIDÉO - Sexisme sur internet : Macron veut étendre le pouvoir du CSA

Toute personne peut saisir le CSA pour l'alerter à propos d'une émission de radio ou de télévision, via un formulaire disponible sur le site du Conseil. À partir de ces signalements ou de contrôles qu'il exerce lui-même, le CSA peut prononcer, après mise en demeure, d'éventuelles sanctions qui peuvent aller jusqu'au retrait de l'autorisation d'émettre. Cette année, le CSA a prononcé au total 35 mises en demeure et 7 sanctions, dont 3 concernant C8.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter