Entre 2.900 et 3.200 pédocriminels au sein de l'Eglise catholique en France depuis 1950

Rapport accablant sur la pédocriminalité dans l'Eglise : le témoignage d'une victime

CHOC - Le rapport dit "Sauvé" du nom du président de la Ciase sera rendu public mardi. De premières conclusions sur les abus sexuels dans l'Église ont été dévoilées ce dimanche. Selon lui, 3000 pédocriminels ont pu sévir au sein de l'Église catholique au cours des 70 dernières années.

Le rapport sera remis mardi, mais ses premières conclusions dévoilées en disent long sur l'ampleur du fléau. Il y a eu "entre 2.900 et 3.200 pédocriminels", hommes - prêtres ou religieux - au sein de l'Église catholique en France depuis 1950, a déclaré à l'AFP Jean-Marc Sauvé, le président de la Commission qui enquête sur la pédocriminalité dans l'Église (Ciase). "Il s’agit d’une estimation minimale", fondée sur le recensement et le dépouillement des archives (Église, justice, police judiciaire et presse) et sur les témoignages reçus par cette instance, a-t-il ajouté. C'est un chiffre à rapporter à une population générale de 115.000 prêtres ou religieux au total sur cette période de 70 ans. 

Toute l'info sur

Le rapport Sauvé révèle l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Église de France

Concernant les victimes potentielles, en mars dernier, le président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église catholique avait estimé à au moins "10.000" le nombre de victimes en France depuis 1950. Selon Le Parisien, il pourrait être plus important encore... 

Après deux ans et demi de travaux, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (Ciase) rend mardi les conclusions, dans un rapport qui, annexes comprises, montera finalement à "2.500 pages", a-t-il précisé.

Le rapport donnera un état des lieux quantitatif du phénomène, et notamment du nombre de victimes. Il comparera la prévalence des violences sexuelles dans l'Église à celle identifiée dans d'autres institutions (associations sportives, école...) et dans le cercle familial. La commission évaluera également les "mécanismes, notamment institutionnels et culturels" qui ont pu favoriser la pédocriminalité et listera 45 propositions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.