Devoirs, sport, pédagogie... les 10 commandements du "bon parent" pour une bonne rentrée scolaire

Devoirs, sport, pédagogie... les 10 commandements du "bon parent" pour une bonne rentrée scolaire
SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Ce qui change à la rentrée

CONSEILS - La date fatidique du premier jour de la rentrée est arrivée... Devoirs, sport, loisirs, vie à l’école, écrans… comment mettre votre enfant dans les meilleures dispositions pour cette nouvelle année scolaire ? LCI vous donne quelques conseils pour être le "meilleur" parent d’élève possible. Et parce qu’à chaque âge l’enjeu est différent, voici comment l’accompagner au mieux dès la rentrée.

Le jour J est enfin arrivé ! Après deux mois passés à se vider la tête, il est temps pour nos chérubins de retourner sur les bancs de l’école. Activités extra-scolaires, devoirs, organisation à la maison ou encore vie à l’école… pour que cette année scolaire se déroule sous les meilleurs auspices, LCI vous donne les clés pour gérer au mieux ce début d’année scolaire. Suivez le guide ! 

1-D’activités extra-scolaires, tu ne le surchargeras pas

Musique, peinture, danse, football… les activités à faire en dehors de l’école ne manquent pas et chacun est susceptible de trouver son bonheur. Si c’est effectivement une très bonne chose pour développer la créativité, la curiosité et les aptitudes des petits et des plus grands, les spécialistes recommandent de ne pas les surcharger  pour ne pas les dégoûter. François Testu, président de l'Observatoire des rythmes et des temps de vie des enfants et des jeunes, et la psychologue Aline Nativel Id Hammou ont livré à LCI leurs conseils sur le juste milieu à trouver en fonction de l’âge des enfants.  

Voir aussi

2-Pour les devoirs, tu ne t’énerveras pas

Entre ceux qui râlent, ceux qui boudent et ceux qui finissent par essuyer quelques larmes, les exercices à faire à la maison peuvent virer au cauchemar pour certains parents. Mais cette année, c’est décidé, les devoirs seront faits dans la joie et la bonne humeur, à condition de "faire confiance à son enfant et de le stimuler sans lui mettre la pression", recommande la pédopsychiatre Gisèle Georges. Voici comment procéder.

Lire aussi

3-Organisé(e) tu seras, grâce à des applis

Courir au supermarché acheter les dernières fournitures, prendre rendez-vous chez le dentiste, inscrire Maël au tennis et Camille à son cours de guitare, sans oublier la réunion parents-profs… l’année scolaire à peine commencée, vous vous sentez déjà débordé(e) ? Pas de panique, vous allez pouvoir vous en sortir grâce à des applications gratuites disponibles sur Android et sur iPhone. 

Voir aussi

En vidéo

Les applis pour faciliter la rentrée clean

4-La chambre de tes enfants, tu rangeras

Saviez-vous qu’un intérieur rangé, organisé et propre permettait de réunir les conditions propices au bon développement de son enfant ? C’est sur ce modèle que la Japonaise Marie Kondo a développé sa propre méthode de rangement dans son best-seller "La Magie du rangement" qui depuis, a été reprise par de nombreux spécialistes. Bien-être, concentration, qualité du sommeil… les bienfaits sont tellement nombreux que vous auriez tort de vous priver d’un bon petit ménage…de rentrée ! Et rassurez-vous, s’il est important de prendre les choses en main au début et de guider son bout de chou, plus il gagnera en autonomie, plus il sera capable de s’acquitter de cette tâche tout seul. 

Lire aussi

5-Confiance en lui, tu lui donneras

Parce que la rentrée peut être source de stress, aussi bien pour les parents que pour les enfants, il est important d’envoyer des ondes positives. La recette ? Une dose de préparation où l’on prend le temps de répondre aux questions de sa patite tête blonde et où l’on le rassure. Le tout saupoudré de compliments lorsqu’il fait les choses correctement. 

Lire aussi

6-L’âge auquel tu lui achèteras un téléphone

Avec un smartphone, on peut appeler, envoyer des messages, prendre des photos, écouter de la musique…Bref faire beaucoup de choses! Pour beaucoup d’enfants et d’adolescents, il est même devenu  le prolongement de leur bras. Et ce n’est pas pour déplaire à certains parents, pour qui ce lien virtuel est synonyme de sérénité : son fils ou sa fille est joignable à tout moment. Mais attention aux risques d’addictions et aux troubles du comportement que cette utilisation peut engendrer. C’est pourquoi il vaut mieux éviter de leur acheter l’objet avant leur entrée au collège. 

Lire aussi

7-Des rendez-vous médicaux, tu seras à jour

Après les vacances d’été et avant que le froid hivernal ne s’installe pour de bon, mettant les organismes à rude épreuve, septembre est la période idéale pour réaliser un check-up santé. Dos, vue, dentition, vaccins…. LCI fait le point sur les rendez-vous médicaux indispensables pour démarrer l’année scolaire du bon pied et tenir la distance en pleine forme.

Lire aussi

8-Au racket et au harcèlement, tu veilleras

Si la plupart des enfants se disent heureux d’aller à l’école, près d’un enfant sur dix raconte avoir déjà été victime de harcèlement scolaire, moral le plus souvent mais aussi physique, d’après un rapport de l’UNICEF. Un comportement cruel et inapproprié qui peut avoir des conséquences psychologiques, sociales et sur le niveau scolaire de l’enfant. LCI vous donne les pistes pour reconnaître les signes de harcèlement et pour réagir avant que la situation ne s’envenime. 

Lire aussi

9-Sur le chemin de l’école, ton enfant tu responsabiliseras

Accompagner Jules le jour de sa rentrée ou le laisser voler de ses propres ailes ? Telle est la question. Nathalie Colin-Fagotin, psychologue de la famille et Emma Levillair, psychologue et psychothérapeute pour enfants et adolescents nous éclairent sur ce point. Leur premier conseil : attendre qu’il ait atteint l’âge de raison, entre 7 et 8 ans, pour prendre seul le chemin de l’école.

Voir aussi

10-TV, tablettes, consoles, les écrans tu gèreras

Omniprésents, les écrans sont aussi utiles que risqués. Notamment pour les plus jeunes d’entre nous, capables de se transformer en petits monstres pour pouvoir en profiter quelques minutes de plus. Mais comment gérer leur sentiment de frustration passager ? Le Pr Brosse, chef du service d’addictologie de l’hôpital de Clermont-Ferrand, et Catherine Pierrat, psychologue à Nice, donnent les bons réflexes à adopter pour leur apprendre les limites à ne pas dépasser et "les aider à varier leur manière de jouer". 

Voir aussi

Bonus -Une assurance scolaire pertinente, tu prendras

Facultative, l’assurance scolaire n’en demeure pas moins plus que recommandée. Sans elle, votre enfant ne pourra pas partir en classe de mer en Bretagne, ou au musée du quai Branly avec ses camarades. Dommages couverts, tarifs, options… LCI dresse le portrait d’une assurance qui permet de couvrir votre enfant en cas d’accident. 

Voir aussi

Retrouvez ici tous les sujets sur la rentrée des classes 

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent