EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

La super cagnotte d'EuroMillions qui a atteint la somme inédite de 220 millions d'euros a été gagnée par un Français. Face au vestige d'une telle nouvelle, voici quelques conseils.

GROS LOT - Le ticket gagnant de l'EuroMillions, qui mettait en jeu la plus grosse cagnotte de son histoire ce vendredi, a été validé en France, sur les plus de 60 millions de grilles jouées à travers le monde.

Il aura fallu attendre un deuxième tirage sur les cinq possibles pour attribuer la somme record jamais mise en jeu à l'EuroMillions. Si un premier tirage n'a donné aucun vainqueur mardi dernier, un chanceux a finalement empoché les 220 millions d'euros ce vendredi 15 octobre. Son identité reste inconnue, mais il est sûr que l'heureux élu a validé son billet dans un point de vente français ou sur le site internet de la FDJ. Il dispose de 60 jours pour se faire connaître et récupérer son dû.

En poche, un butin de 20 millions d'euros de plus que son prédécesseur, et un record absolu en Europe, puisqu'en février 2021, un Suisse avait gagné 210 millions. En tout, près de 60 millions de tickets qui ont été validés sur le continent pour cette mise en jeu exceptionnelle, rapporte Le Parisien. Les numéros gagnants pour ce tirage étaient les 21, 26, 31, 34 et 49, et les numéros chance 2 et 5. Le tirage a eu lieu vers 21h05 dans les studios de Boulogne-Billancourt. 

Lire aussi

Avec ce 113e jackpot décroché dans le pays, la France se hisse en deuxième place des pays où le plus de gros lots ont été validés, derrière le Royaume-Uni et ses 114 gagnants, rapporte le quotidien. La cagnotte retombe désormais à 17 millions d'euros en vue du tirage de mardi prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.