Parcoursup : tous les vœux de votre enfant ont été refusés, comment faire ?

Parcoursup : tous les vœux de votre enfant ont été refusés, comment faire ?

ORIENTATION - Les réponses des établissements du supérieur aux vœux des bacheliers sont dévoilées ce jeudi sur Parcoursup. Pour ceux qui n’obtiennent que des refus, voici la procédure à suivre pour relancer des demandes de formation.

À 19 heures ce jeudi, les quelques 906.000 inscrits sur Parcoursup vont retenir leur souffle : les formations d’enseignement supérieur donnent leurs premières réponses aux candidatures des lycéens, étudiants en réorientation et personnes en reprise d’études. Ces retours, formulés sous forme de “oui”, “non”, “oui, si” ou encore “en attente”, pourront courir jusqu’au 16 juillet. Certains candidats, qui n’ont choisi que des formations sélectives comme des BTS, grandes écoles ou classes préparatoires, risquent de ne recevoir que des refus. Mais des solutions de repli sont possibles. 

Si votre enfant n’a reçu que des réponses négatives, une “procédure complémentaire” sera ouverte pour lui.  “Vous allez être très rapidement contacté par les équipes Parcoursup par mail et par téléphone afin de vous présenter toutes les solutions possibles pour trouver une formation qui vous convient”, indique le site de la plate-forme. 

Une phase d'admission complémentaire, ouverte du 16 juin au 14 septembre

Il faudra alors demander un entretien auprès du lycée ou du service d’orientation (CIO, centre d’information et d’orientation ou mission locale) pour préparer cette phase complémentaire, qui sera ouverte du 16 juin au 14 septembre. Durant cette période, les formations qui comptent encore des places vacantes seront proposées à nouveau sur la plateforme et votre enfant pourra choisir dix nouveaux vœux. Il sera possible de repérer les établissements près de chez soi sur une carte interactive. Quant aux réponses aux candidatures, elles tomberont “au fil de l’eau”, précise Parcoursup. 

Les candidats qui ne sont pas satisfaits par les propositions reçues ce jeudi peuvent aussi solliciter le dispositif. Ils pourront accéder aux places laissées vacantes, quelle que soit la formation, mais priorité est toutefois donnée aux déboutés de la plateforme. 

L’an passé, 123.000 candidats ont déposé au moins une candidature dans le cadre de cette deuxième procédure, selon Le Monde. Parmi eux, 85.000 personnes ont reçu une proposition d’admission. 

La commission d’accès à l’enseignement supérieur, une seconde chance dès le 2 juillet

En vidéo

Parcoursup : les écoles d'infirmiers parmi les formations plébiscitées

Seconde possibilité : la commission d’accès à l’enseignement supérieur de l’académie de votre enfant, à solliciter depuis son dossier en ligne à compter du 2 juillet. Cette commission pourra examiner les dossiers des recalés et leur proposer une place dans une formation. 

Certains candidats sont pris en charge par ces commissions dès ce jeudi, à savoir les inscrits concernés par un état de santé particulier, une situation de handicap, une famille à charge ou d’une pratique sportive de haut niveau. L’année dernière, cette solution avait été beaucoup plus sollicitée qu’auparavant, une hausse liée à l’épidémie et à de meilleurs résultats au baccalauréat. Près de 35.000 bacheliers avaient reçu une affection dans ce cadre, soit 34% d’admissions en plus par rapport à 2019. 

Lire aussi

Parcoursup signale également qu’il est toujours possible de déposer jusqu’à dix candidatures en apprentissage jusqu’au 16 septembre 2021, sur plus de 5000 formations. Les résultats sont rendus au fur et à mesure, conditionnés à l’engagement définitif d’un employeur pour valider l’admission dans une formation. 

À noter enfin, il existe une multitude d’écoles dont le processus d’admission est extérieur à Parcoursup, et auprès desquelles il est encore possible de postuler tout au long de l’été pour certaines. 

L’an passé, près de moitié des inscrits étaient en attente de réponse ou avaient été refusés au lendemain de la première phase d’admission, le 19 mai 2020. Un mois plus tard, plus de 80% des candidats avaient finalement trouvé une affectation. Finalement, 591 n’avaient pas trouvé de formation fin septembre, contre 1175 en 2019. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.