Retour de la vignette automobile : autopsie d’un canular

Retour de la vignette automobile : autopsie d’un canular

Société
DirectLCI
HOAX - Le rétablissement de la vignette automobile serait acté par le ministre du Budget et François Hollande. C’est en tout cas ce qui tourne un peu partout depuis plusieurs semaines, notamment par mail et sur les réseaux sociaux. Sauf que l’info c'est une intox, un canular. Explications.

L’intox :

Il suffit de taper " Hollande rétablissement vignette automobile " dans Google pour s’en convaincre : François Hollande s'apprête encore à nous obliger à nous serrer la ceinture en rétablissant la vignette automobile.  La mesure défendue par le ministre du budget devrait être rendue publique après les élections municipales pour ne pas "fragiliser les listes PS", probablement au mois de juin "mois peu propice aux manifestations". Cette "info" se répand de boite mails en fils d’actualités Facebook et Twitter, relayés par des citoyens soucieux de dénoncer la supercherie. On le retrouve aussi sur des sites d’extrême droite . Plusieurs lecteurs ont contacté la rédaction de metronews afin de nous signaler cette histoire.Voici des extraits du fameux texte : 

"Il faut croire que les caisses de l'Etat sont vraiment vides. Jean Marc Morandi, le ministre du Budget, vient d'obtenir l'aval de François Hollande pour rétablir la vignette automobile ! Un impôt pourtant supprimé en 2001 par.. Laurent Fabius, ministre de l'Economie de Lionel Jospin. Comme si les automobilistes n'étaient pas assez ponctionnés ! La décision ne devait être rendue publique qu'après les élections, afin de ne pas fragiliser les listes du PS, mais c'était compter sans les réseaux dont dispose encore l'UMP au sein de administration fiscale. (...) Les recettes fiscales iront à l'Etat. et l'automobiliste continuera d'être une vache à lait, d'autant que les tarifs n'auront aucune mesure avec ceux que l'on connaissait. (...)"

Un faux vite démasqué

Il ne faut pas longtemps pour se rendre compte de la supercherie : une énorme erreur s’est glissée dans le texte. En effet, Jean Marc Morandi n’est pas ministre du Budget, puisqu’il s’agit de Bernard Cazeneuve qui a remplacé Jérome Cahuzac. Le nom Jean Marc Morandi se rapproche très bizarrement de Jean Marc Morandini. On imagine l’auteur du canular cherchant un nom pour "son" ministre du Budget, voyant Jean-Marc Morandini à la télévision et décidant de retrancher la dernière syllabe de son animateur préféré…

D'autre part, en prenant un morceau du texte et en le collant dans Google, on se rencontre qu’il existait quasiment le même texte en mars 2011 avec la mention de Nicolas Sarkozy à la place de François Hollande par exemple, ici.

Pourquoi ça marche ?

La multitude d’informations disponibles sur internet rend parfois compliqué le tri entre l’info et l’intox. Et l'air du temps est à l'invention d'"informations" : en témoignent, la polémique sur le  soit-disant enseignement de la théorie du genre à l’école , celle sur le cassage de mobilier à l’Elysée lors d’une scène de ménage entre Valérie Trierweiler et François Hollande ou le mythe de la famille au RSA qui gagne plus que la famille qui travaille pour ne parler que des dernières en date. A chaque fois, le même procédé du côté de l’internaute : il entend parler d’une info, la tape dans Google pour "vérifier". Comme des sites se font écho de ce qu’il croit être une info, il l’estime véridique.
Autre raison, François Hollande, notamment depuis la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires ou l’augmentation de la TVA s’est forgé l’image d’un président taxeur. Il est donc logique que la rumeur lui impute la volonté ou le projet d’en créer ou d’en rétablir toujours plus.

Comment ne pas se faire avoir par une intox ?

Face à une nouvelle information, surtout si elle est scandaleuse, premier réflexe, taper les noms propres dans Google ainsi qu’un morceau du texte pour essayer de voir d’où il vient. Ensuite, faire une petite recherche sur Hoaxbuster , le site référence de démontage des intox. Hélas, si vous êtes persuadé que les médias vous cachent des choses, vous serez difficiles à convaincre. Mais nous, on vous aura prévenu.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter