Ryanair : l'inquiétant témoignage d'un ancien pilote

DirectLCI
AVIATION - La compagnie irlandaise a annulé des milliers de vols pour la période hivernale. Elle souhaite restaurer au plus vite sa ponctualité. Sur LCI, un ancien pilote dénonce aussi les cadences et la fatigue. La compagnie dément catégoriquement.

Son témoignage est inquiétant. Un ancien pilote de la compagnie Ryanair dénonce les cadences et le rythme de travail imposé, selon lui, par la compagnie. Un rythme qui est aussi, affirme-t-il, l'une des causes des annulations nombreuses de Ryanair pour la période hivernale. Près de 400.000 clients sont en effet concernés par des milliers de vols annulés. La compagnie évoque, elle, la ponctualité de ses vols qu'elle a souhaité restaurer.


Selon les explications données mi-septembre, le taux de ponctualité de la compagnie était "tombé sous 80% durant les deux premières semaines de septembre", en raison, notamment, de délais générés par l'intensité du trafic, de grèves, de conditions météorologiques défavorables et de l'obligation de respecter les obligations de congé des pilotes et des équipages. Avec ces nouvelles annulations, Ryanair espère notamment tourner la page des problèmes de planning des pilotes

Mais pour cet ancien pilote quia a travaillé chez Ryanair pendant 10 ans, les cadences sont aussi en cause du départ de nombreux pilotes, facilement débauchés par d'autres compagnies. Sleon La Libre Belgique, 110 pilotes ont quitté la compagnie Ryanair depuis une semaine. Chiffre démenti par la compagnie.


"Dès que vous faites une petite erreur, vous êtes blâmés. C’est la culture du bâton", indique cet ancien pilote sur LCI. "Tout est fait pour gagner des minutes à gauche à droite. Ca commence dès la préparation de vol. Alors que dans une compangnie normale vous avez 1heure, 1h15 pour la préparation de vol, chez Ryanair, c’est 45 minutes." Conséquence : la fatigue de certains pilotes. "C’est arrivé pendant quelques secondes voire quelques minutes que des pilotes dorment. Heureusemenrt ce n’est pas fréquent mais c’est déjà arrivé." 


Contacté par LCI, Ryanair indique que ce témoignage est faux et assure respecter la législation européenne. "Aucun pilote ne dort en vol ou n’est fatigué car aucun pilote Ryanair n’a jamais eu besoin de rattraper du sommeil avec seulement 18 heures de vol par semaines suivies de quatre jours de congés tous les cinq jours de travail." 


Si vous faites partie des clients concernés par les annulations, cliquez sur le lien suivant mis en place par la compagnie. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter