S'expatrier en famille : toutes les clés pour réussir son installation à l'étranger

FAMILLE
DirectLCI
ALLEZ HOP - De plus en plus de Français sautent le pas de l'expatriation depuis quelques années. Et si vous franchissiez le cap ? Voici de quoi vous rassurer.

Ca y est ! Vous avez pris la décision de vous expatrier comme les 2,5 millions de Français qui vivent à l'étranger selon les chiffres du Ministère des Affaires étrangères. Un changement de vie risqué par de plus en plus de Français chaque année. Et ils n'hésitent plus à embarquer leur famille dans l'aventure.


Mais avant d'emménager dans votre nouvelle maison au bout du monde et d'entamer ce nouveau chapitre de votre vie, il convient tout de même de préparer cette expatriation afin qu'elle se passe au mieux pour vous, et aussi pour vos enfants.

Avant de partir, pensez à vos visas

Avant d'embarquer pour votre nouvelle vie, pensez à vos papiers d'identité. Pour le passeport, vérifiez que la date de validité excède les six mois car certains pays l'exigent à l'entrée. Pensez également à vous renseigner sur les visas. L'ambassade et le consulat de votre pays de destination sont là pour vous les délivrer, que ce soit des permis de séjour ou des permis de travail. Ils devraient aussi vous aider à y voir plus clair dans vos démarches.


Pour votre permis de conduire, il vous faudra effectuer les démarches auprès de votre préfecture afin que celle-ci vous délivre un permis international. Sans doute devrez-vous aussi passer un permis de conduire local. Là aussi, renseignez-vous. 


Plusieurs blogs et sites proposent de vous accompagner dans votre démarche. Cela va des conseils pour les enfants aux annonces immobilières suivant votre pays de destination. 

Les sites utiles :

- Expat.com, le site pratique pour préparer et bien vivre son expatriation

- Le guide d'expatriation du ministère des Affaires étrangères

Le volet "couverture sociale"

En ce qui concerne le régime de protection sociale, il existe deux cas différents : les travailleurs détachés et les expatriés. En tant que travailleur détaché, vous serez toujours sous le régime de protection sociale français et c'est votre employeur qui vous maintiendra sous ce régime.


En tant qu'expatrié, vous relevez du régime du pays qui vous accueille, vous et votre famille. Si toutefois, vous souhaitez continuer de bénéficier de la Sécu française, vous devez continuer à cotiser auprès de l'assurance maladie, l'assurance vieillesse et l'assurance chômage. Pour les impôts, il suffit d'informer le centre auquel vous êtes rattaché(e) pour lui signaler votre changement d'adresse. 


Les sites utiles : 

- Vous trouverez tous les renseignements concernant votre pays d'accueil et vos droits concernant les conventions signées avec votre pays de départ, sur le site du Cleiss, Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale.

- La Caisse des Français de l'étranger

- Le site de Pôle emploi 

La logistique : déménagement, douanes...

Les papiers et la paperasse de la couverture sociale, c'est fait ! Place maintenant à la logistique. Il vous est bien sûr conseillé de faire appel à un déménageur international qui prendra en charge vos affaires de votre lieu de résidence actuel à celui dans lequel vous allez vous installer à l'étranger. Celui-ci devra être certifié pour plus de sécurité. Sachez en outre que dans plusieurs pays, l'importation de certains biens est interdite ou très réglementée. Seul un professionnel saura répondre à vos questions. 


Pour plus de sécurité, n'hésitez pas à contacter les services des douanes françaises : elles pourront vous aiguiller au mieux sur ce que vous pourrez, ou pas, emmener avec vous. Si par ailleurs vous connaissez des expatriés ou des personnes qui en connaissent, n'hésitez pas à leur demander par qui et comment ils ont effectué leur déménagement. On n'est jamais mieux conseillé que par ceux qui ont déjà vécu pareille expérience.


Les sites utiles : 

- Fédération internationale des déménageurs internationaux (FIDI)

- Douanes françaises

Et les enfants dans tout ça...

Si la scolarité des enfants demeure l'une des principales préoccupations des Français désireux de s'expatrier, soyez rassurés. Le réseau d’enseignement français à l’étranger rassemble, en 2017-2018, 492 établissements scolaires, implantés dans 137 pays, qui scolarisent 350.000 élèves dont 40% sont français. Tous sont homologués par le ministère de l’Éducation nationale. Vos enfants pourront ainsi, si vous le souhaitez suivre une scolarité comme les autres. 


Si vous partez dans un coin retiré du monde où vos enfants ne pourront pas suivre une scolarité dans un établissement français, le Centre National d'Enseignement à Distance, CNED devrait vous aider. Votre enfant pourra suivre à distance le programme scolaire français classique ou une scolarité complémentaire en parallèle de celle du pays d'accueil. 


Les sites utiles : 

- Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE)

- Centre national d’enseignement à distance (CNED)

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter