Savoie : la vieille dame lègue 300.000 euros… aux chats de sa ville

SOCIÉTÉ
DirectLCI
HÉRITAGE - A sa mort, une Albertvilloise a légué toute sa fortune à sa ville de Savoie. Avec une condition : que l'héritage soit utilisé pour aider les chats de son quartier.

C’est ce qui s’appelle être généreux… A Albertville, en Savoie, une vielle dame a légué la totalité de son patrimoine à la ville. Une petite fortune estimée à 300.000 euros. Mais à une condition : Eugénie Bernier, décédée en janvier dernier à l'âge de 92 ans, voulait que ce legs soit "affecté à l’entretien et au bien-être des chats, soit directement, soit par soutien aux associations de défense et protection des chats, et notamment l’association Chat Libre."

C'était toute sa vieUne voisine

La Ville a pris cet héritage très au sérieux. Lundi soir, en conseil municipal, les élus ont réfléchi à l’utilisation de cet argent tombé du ciel. Parmi les pistes évoquées, celle d’ouvrir un centre d’accueil pour les chats. Les élus ont pris contact avec la SPA pour évaluer le coût du projet. L’association Chat Libre, qui a accueilli 80 animaux en 2016, selon le Parisien qui rapporte l’histoire, indique en effet manquer de moyen pour accueillir les bêtes en  convalescence. Ce legs va donc permettre une meilleure prise en charge. 


D’après une des voisines de la vieille dame, interrogée dans le Parisien, Eugénie Bernier "adorait les chats. C'était toute sa vie." "On peut la remercier d'avoir fait ce geste pour aider les chats qui souffrent. Heureusement qu'il y a des gens comme elle pour penser aux animaux", dit-elle. 

En vidéo

VIDÉO- Noël avant l'heure : une chatte donne naissance à 4 petits chatons sous le sapin

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter