Scandale des œufs contaminés : la liste des produits touchés rendue publique "dans les prochains jours"

Société
LISTING - Dans Le Parisien ce mardi, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert précise que les noms de "l'ensemble des produits contaminés" seront mis en ligne "dans les prochains jours" sur le site du ministère. Il a aussi jugé "probable" que des produits contaminés par le fipronil soient encore en rayons.

Les noms de "l'ensemble des produits contaminés" par les œufs au fipronil seront mis en ligne "dans les prochains jours" sur le site du ministère de l'Agriculture. Ce listing sera diffusé "au fur et à mesure que des résultats d'analyse seront connus". C'est ce qu'assure le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert ce mardi 15 août dans Le Parisien.

Devraient être publiés "les marques, le numéro de lot, leur conditionnement et la date de mise sur le marché". Cela concernera "les lots testés et identifiés comme contaminés au fipronil à des taux supérieurs à la limite autorisée". Les enseignes qui le souhaitent pourront informer leurs clients par des affichettes en magasin" et "dans certains cas, elles seront tenues de le faire", ajoute le ministre de l'Agriculture dans les colonnes du quotidien


Le ministre juge "probable" que des produits contaminés soient encore en rayons, même s'il rappelle "que le risque sanitaire est très faible du fait des teneurs observées et des habitudes alimentaires françaises".

Quinze établissements concernés

À l'origine de l'affaire, l'utilisation du fipronil, un insecticide, par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais. L'utilisation de cet insecticide, couramment employé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens, est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne.

En vidéo

Oeufs contaminés : quel danger pour le consommateur ?

Des œufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l'affaire ayant même atteint Hong Kong. Le ministère français de l'Agriculture a recensé quatorze établissements ayant importé des œufs ou des produits à base d'œufs susceptibles de contenir du fipronil.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Scandale des oeufs contaminés

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter