"En espérant que ça réveille les consciences" : Eva Green revient sur son témoignage contre Harvey Weinstein

SCANDALE SEXUEL - L'actrice Eva Green fait partie de celles qui ont témoigné parmi les premières dans ce qui est devenu le scandale Weinstein. Ce lundi, sur BFM TV, elle s'est félcitié

Son témoignage vient s'ajouter à une liste déjà interminable. L'actrice Eva Green, connue pour ses rôles dans Sin City ou encore Casino Royale, a déclaré samedi 14 octobre dans le magazine Variety avoir été, elle aussi, une victime du producteur hollywoodien Harvey Weinstein.


Ce lundi à Paris, où elle assure la promotion du film de Roman Polanski, elle est revenue sur l'effet de son témoignage, et celui des autres comédiennes qui auraient été agressées par Harvey Weinstein, au micro de BFM TV : "Je pense que c'est assez positif que les femmes soient enfin entendues, qu'on ait eu le courage de dire ce qui s'est passé. En espérant que ça réveille les consciences (...). Ça se passe dans tous les milieux", a notamment déclaré la comédienne avant de préférer en arrêter là. 

Dans Variety,  elle racontait comment le nabab d'Hollywood avait profité de sa position pour essayer d'abuser d'elle : "Je l'ai rencontré pour un rendez-vous professionnel à Paris pendant lequel il s'est comporté de manière inappropriée et j'ai dû le repousser. J'ai réussi à m'échapper sans que ça n'aille plus loin, mais j'ai été choquée et dégoûtée par cette expérience." Depuis la publication d'une enquête du New York Times, les témoignages n'en finissent plus d'accuser le super-producteur de viols, d'agressions et de harcèlement sexuel. 

En vidéo

Weinstein mis au ban, les harceleurs épinglés sur les réseaux sociaux

Ce type a tellement de pouvoir ! Marlène Jobert

Le témoignage d'Eva Green, lui, intervient peu après que sa mère, l'actrice française Marlène Jobert, a témoigné vendredi au micro d'Europe 1 : "Ma fille Eva a été victime de cet horrible bonhomme..." a-t-elle dit. "Il est tenace, il insiste pendant plusieurs mois. Dès qu'il passait à Paris, il l'appelait. Elle ne répondait pas, elle était un peu intimidée, ce type a tellement de pouvoir ! De pouvoir sur tout le cinéma ! Il a dû lui mettre tellement de bâtons dans les roues, car il était vexé."


"Il était avec Eva comme avec toutes les autres, avec le même mode opératoire : sous le prétexte d'un rendez-vous professionnel, d'un scénario à lui remettre, avec un beau rôle à la clé. Et comme son bureau était aussi dans sa suite d'hôtel, il les faisait monter et puis bon... il leur promettait à toutes de favoriser leur carrière en échange de faveurs sexuelles."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter