Selon Météo France, l'été 2017 sera... estival !

DirectLCI
SCOOP - Alors que les climatologues parviennent désormais à fournir des prévisions saisonnières sur trois mois, Météo France vient de publier les siennes pour l'été 2017. Résultat ? Pas d'anomalie particulière à prévoir, mais "un signal plutôt chaud".

L'été sera chaud. Si l'annonce n'a rien d'étonnant, elle se veut au moins rassurante. Alors que les climatologues parviennent désormais à fournir des prévisions saisonnières sur trois mois, un groupe d'experts de Météo France et de Mercator Ocean, le centre français d'analyses et de prévisions océaniques, vient de publier les siennes pour l'été 2017.


Ces derniers ont observé "un système climatique assez calme, avec un lent réchauffement du Pacifique équatorial, un Atlantique globalement chaud", sans anomalies particulières. Le tout produisant "plutôt un signal chaud" côté températures sur l'Europe de l'Ouest, c'est-à-dire des températures probables plus élevées que la normale, par rapport à la période 1981-2010.

Toutefois, côté précipitations, aucune tendance nette n'a pu être dégagée cette année sur l'ensemble de l'Europe et du bassin méditerranéen. Et pour cause : ces prévisions à trois mois, que Météo-France a commencé à mettre au point dès 1999, ont leurs limites et elles ne sont pas très détaillées en termes de dates et de géographie. 


Elles sont meilleures pour les températures, et moins bonnes pour les précipitations - notamment les précipitations estivales, qui se traduisent généralement par des orages ponctuels.


Pour étendre les capacités de prévision météorologiques au-delà des dix jours traditionnels, les scientifiques recourent à des modélisations numériques du climat, explique-t-on à Météo-France, un des 12 centres produisant dans le monde des prévisions saisonnières à l'échelle de la planète.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter