"Séparatisme religieux" : enquête ministérielle sur les "certificats de complaisance" pour les cours de natation

Jean-Michel Blanquer et Marlène Schiappa à l'Elysée, le 9 décembre 2020.

ABSENTÉISME - Dans un communiqué diffusé ce jeudi, Jean-Michel Blanquer et Marlène Schiappa ont annoncé le lancement d'une procédure afin "d'évaluer l'ampleur de ce phénomène". Ils visent les documents attestant, sans fondement médical, d'une contre-indication.

La lutte contre le "séparatisme religieux" se mènera aussi au bord des bassins. Ce jeudi, les ministres de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, et déléguée en charge de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, ont annoncé la tenue d’une enquête sur les certificats non justifiés permettant de ne pas se rendre à la piscine dans le cadre scolaire.

"Ces dernières années, il est constaté une augmentation de délivrances  par des professionnels de santé de certificats prescrivant une contre-indication aux cours de natation chez des jeunes filles, notent-ils dans un communiqué. Ces certificats de complaisance dits 'd’allergie au chlore' ne sauraient être tolérés dans les écoles de la République dès lors qu’ils ne reposent pas sur des raisons médicales." Les résultats de l’enquête devront être d’accès public.

Cette annonce survient alors que le projet de loi "confortant le respect des principes de la République" est examiné depuis le 1er février en première lecture à l'Assemblée nationale. "L’École ne doit pas être un terrain propice au 'séparatisme religieux', expliquent les ministres, lorsqu’un acte ou une manifestation a pour conséquence un refus d’activité, une revendication particulière, une contestation d’enseignement au nom de convictions religieuses." 

En parallèle, Jean-Michel Blanquer a confié à l’ancien général de l'Education nationale Jean-Pierre Obin une mission pour améliorer la formation à la laïcité des enseignants et chefs d'établissements, dont les conclusions sont attendues pour avril.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : Castex suspend "jusqu'à nouvel ordre" les vols entre le Brésil et la France

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Sofagate" : la mise en garde d'Ursula von der Leyen à Charles Michel

Lire et commenter