Location au faciès : un délit commis par de nombreux propriétaires

Location au faciès : un délit commis par de nombreux propriétaires

SEPT A HUIT LIFE - Une personne de couleur ou ayant un nom à consonance étrangère a 30% de chances en moins qu’un Français de voir sa candidature aboutir lorsqu’elle cherche un logement. Cette discrimination est un délit, mais de plus en plus de propriétaires racistes ne se cachent plus et certaines agences immobilières acceptent de prendre en compte leurs critères raciaux.

Retrouvez l'intégralité de Sept à Huit Life du 26 mars 2017. Ce magazine de l'information est présenté par Harry Roselmack tous les dimanches soir.

Toute l'info sur

Sept à huit

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Lire et commenter