Sexisme : pour Schiappa, les candidates de Miss France, "peuvent envoyer un message à tous les Français"

Sexisme : pour Schiappa, les candidates de Miss France, "peuvent envoyer un message à tous les Français"

CONCOURS - La France aura une nouvelle Miss 2018 samedi soir. Si elle estime que le concours véhicule "une représentation figée de la beauté", la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-homme n'en espère pas moins que la gagnante fera "passer des messages essentiels".

Elles sont trente femmes en compétition. La nouvelle Miss France sera élue ce samedi soir à l'issue d'une cérémonie où le thème des violences faites aux femmes sera particulièrement mis en avant. Mais l'annonce n'a pas convaincu les associations féministes qui voient dans ce concours une célébration de la "femme objet".


Un avis en partie partagé par la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa qui estime que "les concours de beauté donnent une représentation figée de la beauté". "Dans ce genre d'élection, les profils ne sont pas assez variés, ajoute-t-elle au Parisien. Etre belle, ce n'est pas seulement être jeune, mince et valide. Mais il faut accepter la légèreté et le divertissement, surtout s'il permet de faire passer des messages essentiels", précise la ministre qui tempère cependant  : "le concours est bien moins sexiste que la plupart des publicités ou des émission de téléréalité. "

"J'invite la gagnante à devenir une ambassadrice du sujet des violences sexistes et sexuelles" Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes

En vidéo

Sylvie Tellier : "L'élection de Miss France 2018 est le lieu parfait pour parler des femmes"

Fin octobre, l'élection de Miss Pérou, retransmise en direct à la télévision, avait déjà été utilisée par les candidates pour dénoncer les violences faites aux femmes. "Mon nom est Camila Canicoba et mes mensurations sont 2.202 féminicides en neuf ans dans mon pays", avait lancé une candidate.


"On peut toujours tout critiquer, mais tout ce qui permet de faire réfléchir à ces questions est très important", abonde la secrétaire d'Etat dans les colonnes du Parisien. Avec cette émission très regardée, on va pouvoir sensibiliser un grand nombre de familles assises devant leurs téléviseurs. Les Miss peuvent envoyer un message à tous les Français ! Ce qui s'est passé lors de l'élection de Miss Pérou a eu un écho dans le monde entier".

Pour conclure, Marlène Schiappa "invite la gagnante à devenir une ambassadrice du sujet des violences sexistes et sexuelles" et se dit d'ailleurs "prête à la recevoir".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Maëva Coucke sacrée Miss France 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter