Sivens : le premier projet de barrage définitivement abandonné

Sivens : le premier projet de barrage définitivement abandonné

ÉCOLOGIE - Le projet initial de barrage à Sivens a été définitivement abandonné. En catimini, un arrêté préfectoral a enterré l'idée, combattue depuis des années par les écologistes.

Une première victoire pour les écologistes. Dans la journée du 24 décembre, un arrêté interdépartemental signé par les Préfets du Tarn et du Tarn-et-Garonne met fin au projet initial de barrage à Sivens, dans le bassin de la Garonne.

Un arrêté qui, en période de fêtes, aurait pu passer inaperçu si le sénateur du Tarn-et-Garonne François Bonhomme (LR) ne l'avait pas signalé sur son compte Twitter, sans oublier d'égratigner au passage ce qu'il appelle une "capitulation".

"Sivens light"

L'enterrement du projet initial ne signifie pas pour autant la fin du projet de barrage de Sivens. Une autre construction est déjà à l'étude, elle aussi combattue par les zadistes. Ce projet, de taille réduite, est soutenu par les syndicats d'agriculteurs qui y voient une opportunité de mieux irriguer les champs situés dans la vallée.

Les zadistes, eux, n'y voient qu'un "Sivens light", qui n'assure en rien la protection des espèces et des milieux naturels qui seront affectés ou détruits par la construction du barrage. Depuis plus de deux ans, les zadistes, des manifestants opposés au projet de barrage, occupent le bassin humide qui doit accueillir la construction. Couramment engagés dans des échauffourées avec la police, les zadistes ont vu l'un des leur mourir, Rémi Fraisse, tué par une grenade tirée par un gendarme en octobre 2014.

EN SAVOIR + >> Sivens : le Conseil général vote pour un barrage plus petit

À LIRE AUSSI >> Mort de Rémi Fraisse : les grenades offensives interdites, les gaz lacrymogènes mieux encadrés

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

Gérald Darmanin sera aux côtés des policiers qui manifesteront le 19 mai

La Mexicaine Andrea Meza sacrée Miss Univers, Amandine Petit aux portes du top 10

EN DIRECT - Covid-19 : 22.749 personnes hospitalisées, dont 4189 en réanimation, la baisse se poursuit

Amandine Petit aux portes du top 10 de Miss Univers : "C’est un résultat assez incroyable"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.