SNCF : le calendrier de la grève perlée, encore des perturbations les 27 et 28 juin

DATES - Les syndicats de la SNCF ont entamé mardi 3 avril un mouvement de grève inédit, de 48 heures tous les cinq jours, et ce jusqu’à la fin du mois de juin. Bien que la grève s'essouffle, quelques perturbations sont encore à prévoir les 27 et 28 juin, censés être les deux derniers jours du mouvement.

Trois mois de grève à raison de deux jours tous les cinq jours. Les syndicats des cheminots (l’intersyndicale CGT-Unsa-Sud-CFDT) ont inauguré mardi 3 avril un type de grève d'un genre nouveau : la grève perlée. Pendant trois mois, les syndicats appellent les salariés de la SNCF à cesser le travail deux jours par semaine tous les cinq jours. Sud Rail, le troisième syndicat de la compagnie ferroviaire, avait même appelé à une grève reconductible toutes les 24 heures, avant de reculer au nom de l'unité syndicale.


Quoi qu'il en soit, la grève "perlée", dont le 18e round continue mercredi 27 juin, a démontré, en dépit d'un taux de gréviste en baisse continue, sa capacité à générer quelques perturbations les veilles et lendemains de conflit, le temps pour l'organisation du trafic de se (re)mettre en place (entretien des rames, déplacement des rails et des agents). Des difficultés confirmées par les premiers jours de reprise post-grève, avec un trafic Intercités plutôt fragile, des RER loin d'être tous là et des TGV Ouigo sur courant alternatif. 

Et des perturbations pourraient bien se poursuivre au-delà, pendant les vacances d'été de juillet et août, car la CGT a annoncé son intention de poursuivre le mouvement, d'une autre manière. "Les dates seront dévoilées au fur et à mesure, en fonction de l'avancée ou non des négociations", selon le secrétaire général de la CGT Cheminots, Laurent Brun. Qui déconseille d'ores et déjà de prendre le train les 6 et 7 juillet. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter