SNCF : les bagages oubliés, principaux coupables des retards

SNCF : les bagages oubliés, principaux coupables des retards

DISTRAITS - Selon la SNCF, les bagages oubliés sont devenus la cause principale des retards des TGV et trains Intercités. Leur nombre a plus que doublé par rapport à 2018. Un phénomène qui s'explique en partie par les effets indirects de la pandémie.

Dans toutes les gares de France, résonnent de plus en plus fréquemment les messages préenregistrés appelant les voyageurs à ne pas se séparer de leurs bagages, ou à "signaler tout colis ou bagage qui paraîtrait abandonné". Pour les voyageurs rencontrés par une équipe de TF1, qu'on peut voir dans le reportage en tête d'article, ce matraquage est justifié. "Ça nous fait réagir", reconnaît l'un d'eux, "parce qu’on se rend compte de la panique que ça peut générer". Tandis qu'une jeune femme, qui se sait "étourdie", estime que "ça [lui] fait un petit rappel en plus… donc oui, c’est bien !"

Toute l'info sur

Le 13H

Mais visiblement, ça ne suffit pas. Ainsi que le directeur de Voyages SNCF l'a expliqué au journal spécialisé Ville, Rail et Transports, "le nombre de procédures pour bagages délaissés" a littéralement explosé. "Il a été multiplié par trois depuis 2018", détaille Alain Krakovitch : "Nous comptons désormais 30 à 40 gros incidents par semaine, dont certains peuvent occasionner jusqu'à 15.000 minutes de retard". Car les incidents nécessitent une procédure longue : bouclage du périmètre, intervention d'une brigade cynophile, et éventuellement d'une équipe de démineurs. Si une gare majeure doit être évacuée, l'impact sur le trafic est considérable, comme on l'a vu récemment à la gare du Nord. Depuis le début de 2021, 9000 trains ont été retardés sur l'ensemble du réseau, à cause d'un colis abandonné, et 1000 autres ont été supprimés.

En vidéo

TF1 20H : Trains en retard, la faute aux bagages oubliés ?

La pandémie, cause indirecte des oublis de bagages ?

Reste à comprendre pourquoi les usagers oublient près de trois fois plus souvent leurs bagages qu'avant l'arrivée de la pandémie dans nos existences. Il semblerait que plusieurs facteurs soient en cause, et effectivement en lien avec les effets de cette crise : le port du masque, qui perturbe la vision, le contrôle du pass sanitaire qui oblige à poser ses bagages, voire le fait qu'on se déplace avec plus de sacs à cause du télétravail.  

Lire aussi

Face à ce phénomène aux conséquences très lourdes sur son activité, la SNCF multiplie les messages d'avertissement, par haut-parleurs, affiches, et même textos envoyés aux passagers juste avant qu'ils ne descendent de train. La sanction prévue est aussi assez forte : jusqu'à 200 euros d'amende pour les distraits qui oublient leur bagage. Une pénalité qui semble justifiée pour les voyageurs rencontrés : "Ils font déplacer des gens juste parce qu’on n’a pas fait attention", selon l'un d'eux "donc il est normal que celui qui en est responsable paie”.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.