Grève SNCF : entre apaisement et agacement, les gares parisiennes reprennent leur train-train

Grève SNCF : entre apaisement et agacement, les gares parisiennes reprennent leur train-train

DirectLCI
JOUR D’APRÈS - Au lendemain du premier épisode de grève des cheminots de la SNCF, nous nous sommes rendus dans deux gares parisiennes. Si quelques retards de trains sont à déplorer, les voyageurs se montrent plutôt patients et compréhensifs.

Martine regarde avec appréhension le petit écran d'affichage de la gare de l'Est. "Ouf, il est maintenu", souffle-t-elle, la main sur l'épaule de son époux. Son train pour Mulhouse n’a pas été supprimé et il sera à l’heure. "On sait que la grève est terminée, mais on nous avait prévenus qu’il y aurait des perturbations, alors je suis soulagée." Et elle n'est pas la seule.


Dans cette gare du Xe arrondissement de Paris, tous les trains au départ sont annoncés à l’heure et seule une petite poignée de trains à l’arrivée sont annoncés avec du retard (le plus souvent une quinzaine de minutes). Alors les trois gilets rouges qui font le pied de grue au point information ne sont sollicités que pour indiquer le chemin. "C’est plutôt tranquille, nous glisse l’un d’entre eux. Ça devrait bien rouler aujourd’hui."

Apaisement

Autre lieu, autre ambiance. A la Gare du Nord, la situation est plus agitée. Le train de 8h30 en direction d’Amiens est annoncé avec un retard de 40 minutes. Et la présence d’un bagage abandonné, nécessitant l’intervention d’une équipe de déminage, ne va pas arranger les choses. 


"Combien de temps on va devoir encore attendre ?, s’agace un voyageur auprès d’un gilet rouge. C'est franchement agaçant. On a déjà eu deux jours de galère et ça continue aujourd'hui". "On fait le maximum monsieur, lui répond la jeune femme. Mais entre le temps d’ajustement après la grève et le déminage, le train a pris un peu de retard."


Si ce train est le seul au départ annoncé avec du retard, presque tous les trains à l'arrivée auront entre 15 et 40 minutes de retard. "En raison d'une grève nationale SNCF depuis le mardi 3 avril, la circulation des trains reste très perturbée", peut-on lire sur un panneau d'affichage.

C'est franchement agaçant. On a déjà eu deux jours de galère et ça continue aujourd'hui.Un voyageur

En vidéo

SNCF : pourquoi la reprise du trafic est-elle difficile ?

Si quelques usagers semblent agacés, l'ambiance générale est plutôt à l'apaisement et à la compréhension. "Ce n'est pas grand-chose et on savait qu'il y aurait quelques retards", nous confie une voyageuse qui descend d'un train en provenance d'Amiens avec une quinzaine de minutes de retard. "Aucun problème pour moi", assure un autre voyageur. La grève doit reprendre dès samedi 20h jusqu'à mardi 7h55.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter