SNCF : le soutien des Français à la grève des cheminots s'effrite encore, selon un sondage

RAS-LE-BOL - Le soutien à la grève des cheminots ne cesse de fléchir. Quelque 41% des personnes interrogées estiment que le mouvement "justifié", soit 2 points de moins en une semaine, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche. Près de 6 Français sur 10 (57%) jugent qu'il est "injustifié".

Le soutien à la grève des cheminots s'érode encore, alors que le sixième épisode de grève perlée s'achève ce dimanche soir. Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche,  41% des Français estiment le mouvement "justifiée", soit deux points de moins en une semaine, contre 59% qui le jugent "injustifié". C'est le plus faible taux de soutien enregistré depuis la mi-mars et l'annonce de la réforme de la SNCF, entreprise par le gouvernement d'Edouard Philippe. 


Après s'être renforcé au début du mouvement (47%), le soutien à la grève s'est étiolé de semaine en semaine pour retomber à 41% ce week-end, contre 43% la semaine passée et 46% il y a deux semaines. Cette désertion, selon l'hebdomadaire, pourrait s'expliquer par un ras-le-bol des usagers, qui rencontrent trop de désagréments au quotidien dans leurs déplacements. 

Une nette majorité de Français (62%, +1 par rapport au précédent sondage) souhaitent que le gouvernement aille "au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves". Un chiffre en augmentation puisqu'ils n'étaient que 51% fin mars. Ils sont 74% (-4) à penser que le gouvernement mènera sa réforme jusqu'au bout.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter