Sondage : 57% des Français favorables à l'assurance-chômage pour les salariés qui démissionnent

DirectLCI
RÉFORME - Une enquête OpinionWay pour Tilder-LCI publiée ce jeudi dévoile que la majorité des Français sont favorables au versement d'une assurance-chômage pour les salariés démissionnaires. Cette mesure était l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. Mais des études ont montré qu'elle coûterait très cher.

Faut-il verser une assurance-chômage aux salariés démissionnaires ? C'est en tout cas ce que pense une majorité de Français, selon un sondage OpinionWay pour Tilder-LCI publié ce jeudi. Pas moins de 57% d'entre eux se disent en effet favorables à une telle mesure, contre 41% contre.


Dans le détail, davantage de femmes (58%) que d'hommes (55%) se considèrent comme favorable au fait qu'un salarié qui démissionne puisse toucher l'assurance chômage. Autre enseignement : une telle mesure est défendue essentiellement par les salariés du privé (65%) que par ceux du public (51%).


Élargir l'indemnisation aux démissionnaires était l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. Mais certaines études ont montré que la mesure pourrait coûter très cher, notamment la première année d'application (14 milliards d'euros). Le gouvernement pourrait donc revenir en partie dessus.

En vidéo

Assurance-chômage : le système français est-il trop généreux ?

Sondage réalisé sur un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constituée selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter