Près de 9 catholiques sur 10 veulent une commission d’enquête pour lutter contre la pédophilie dans l’Église

Société
DirectLCI
PÉDOPHILIE – Selon un sondage publié ce mardi, une immense majorité de catholiques appellent de leurs vœux la création d’une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur "les crimes pédophiles et leur dissimulation dans l’Église".

Et la lumière fut. Au départ, c’était une pétition, lancé le 30 septembre par Témoignage chrétien, et ayant recueilli près de 30.000 signatures. C’est devenu un sondage, dont le résultat est sans appel. "Je m’attendais plutôt à du 65 %", lâche, éberluée, Christine Pedotti, directrice de la rédaction de ce magazine chrétien classé à gauche, au Parisien, qui publie ce mardi les conclusions de cette étude d’opinion : 87% des catholiques, 90% des pratiquants et plus largement 90% des Français, se disent favorables à ce qu’une commission d’enquête parlementaire se penche" sur les crimes pédophiles et leur dissimulation dans l’Église catholique".

Quasi unanimité

Dans le détail, ce sont les 65 ans et plus qui la désirent le plus, avec 90% de réponses positives, contre un peu plus de 80% chez les moins de 25 ans. Côté bords politiques, ce sont les électeurs de la France insoumise qui plébiscitent le plus la démarche (94%), devant ceux de la République en marche (92%), du Rassemblement national (88%), des Républicains (88%) et du Parti socialiste (85%). Les Sénateurs PS, conduits par Patrick Kanner, vont, du reste, demander officiellement la création de cette commission dès ce mardi.

Les chiffres témoignent cependant d’une quasi unanimité, qui indique la grande préoccupation de la population française, et plus particulièrement de la communauté catholique, au sujet de cette épineuse question. 


Dans ce même ordre d’idée, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche en Pologne, pays traditionnellement très attaché au catholicisme, pour dénoncer la pédophilie dans l’Église. Devant le siège de l'évêché, une longue liste de villes et villages avec des cas de pédophilie commis par des prêtres a été égrenée aux sons de tambours et des cris, avant que des témoignages de victimes ne soient lus à haute voix.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter