PMA pour toutes : 64% des Français y seraient favorables

Société
SONDAGE - Selon une enquête Ifop réalisée pour My-pharma.info, les prises de positions récentes autour de la procréation médicalement assistée ont contribué à renforcer l'adhésion des Français à son extension. Ils sont 64% à soutenir l'élargissement de la PMA pour les femmes homosexuelles, et 65% pour les femmes célibataires.

Plus Emmanuel Macron multiplie les précautions autour de la PMA, plus les Français semblent y adhérer. Alors que le chef de l'Etat martèle qu'il ne veut pas diviser le pays autour de l'extension de la procréation médicalement assistée - pour l'heure réservée aux couples hétérosexuels souffrant de problèmes de stérilité -, un sondage Ifop pour My-pharma.info semble dessiner une nette majorité dans l'opinion. 


Interrogés sur la possibilité pour des couples de femmes homosexuelles désirant un enfant d'avoir recours à la PMA, ils sont 64% à se dire favorables à une telle évolution. Une position qui s'est manifestement renforcée après les déclarations récentes de la secrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes, Marlène Schiappa, sur ce sujet qui divise par ailleurs le gouvernement. 

Un "oui" en constante hausse

L'adhésion des Français à cette mesure n'a cessé d'augmenter au cours des dernières années, si l'on s'en tient aux sondages antérieurs. Ils étaient 47% à approuver le principe début 2013, en plein débat sur le "mariage pour tous", puis 53% fin 2014 et 60% en juin 2017.


S'agissant du dernier sondage, l'élargissement de la PMA est plébiscité à gauche de l'échiquier politique (près de 80%), soutenu par les partisans de La République en marche (69%), mais contesté par les sympathisants LR (34% favorables) exception faite des sympathisants LR "constructifs", proches du gouvernement (51%). 


Enfin, la mesure est soutenue à 48% chez les catholiques pratiquants, à 61% chez les catholiques non pratiquants et à 61% au sein des "autres religions", selon les termes du sondage. Les Français interrogés sont favorables dans une même proportion (65%) à l'élargissement de la PMA aux femmes célibataires. Ils sont enfin 56% à estimer que la PMA élargie doit être remboursée par la Sécurité sociale.

Evolution sur la GPA

Selon le même sondage, les Français ont également évolué sur la question de l'autorisation de la gestation pour autrui (GPA) en France - mesure qui n'est pas à l'ordre du jour aujourd'hui. Le recours à une mère porteuse pour les couples homosexuels reste rejeté par 52% des interrogés, mais la proportion de personnes favorables n'a cessé d'augmenter depuis trois ans. 


La possibilité de recourir à la GPA chez les personnes hétérosexuelles est en revanche soutenue par 61% des personnes interrogées, là encore un résultat en progression depuis plusieurs mois. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter