Seuls 44% des Français se disent prêts à se faire vacciner contre le Covid-19, un taux parmi les plus bas du monde

Seuls 44% des Français se disent prêts à se faire vacciner contre le Covid-19, un taux parmi les plus bas du monde

SONDAGE - Une enquête mondiale de BVA publiée ce dimanche dans le JDD révèle que seuls 44% des Français ont l'intention de se faire vacciner contre le Covid-19. Il s'agit d'un des seuls pays, sur les 32 pays étudiés, où les intentions de vaccination sont minoritaires.

Alors que la campagne de vaccination débute ce dimanche en France, moins de la moitié des Français ont l'intention de se faire vacciner. Selon une enquête mondiale de BVA et du réseau WIN réalisée dans 32 pays et publiée ce dimanche 27 décembre dans le Journal du dimanche, à la question "Quand le vaccin contre le coronavirus sera disponible, vous ferez-vous vacciner ?", seuls 44% des Français répondent à la positive. 

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Un taux conforme à celui de l'étude CoviPrev menée depuis la mi-mars par Santé Publique France, et qui fait de la France l'un des seuls pays où les intentions de vaccination sont minoritaires avec le Liban (44%), la Croatie (41%) et la Serbie (38%). Et qui le place très loin des Vietnamiens (98%), des Danois (87%), des Britanniques (81%), des Italiens (70%), des Espagnols (66%), des Américains (67%) et des Allemands (65%). 

Seuls 28% des moins de 35 ans ont l'intention de se faire vacciner

Parmi ces 44% de Français qui envisagent de se faire vacciner, à peine 13% se déclarent "certains" de le faire. La méfiance des femmes dépasse celle des hommes puisque sur les 44% de Français d'accord pour être vaccinés, 55% sont des hommes et 45% des femmes. "Sans doute en raison de leur position sociale inférieure à celle des hommes", estime dans le JDD Edouard Lecerf, directeur général adjoint de BVA. Aussi, les moins volontaires pour se faire vacciner sont les jeunes : 28% des moins de 35 ans en ont l’intention, 38% des 45-54 ans et 67% des plus de 65 ans.

Lire aussi

Selon Edouard Lecerf, cela s'explique notamment par un "scepticisme devenu structurel envers toutes les décisions qui viennent d’en haut". En effet, l’opinion des Français sur la gestion de l’épidémie par le gouvernement est très mauvaise. 35% estiment que le gouvernement a bien géré la crise liée au coronavirus, contre 63% des Allemands et 50% des Italiens. Les Français sont également très critiques envers leur système de santé : à 55% ils estiment qu’il n’est pas apte à faire face au Covid-19. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Des maires dénoncent "des carences" de l'État dans la livraison des vaccins

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Lire et commenter