Sport en club ou à l'école : le certificat médical devient plus simple

SOCIÉTÉ
PAPERASSE - Le certificat médical de non contre-indication sportive dure désormais trois ans. A quelques exceptions près.

Adultes ou enfants, près de 16 millions de personnes pratiquent un sport dans un club. Jusqu'ici, un certificat médical était exigé chaque année pour renouveler sa licence sportive. A partir de cette rentrée 2016, les conditions s'assouplissent, conformément à la loi Santé du 26 janvier 2016. Un décret  en ce sens entre en vigueur le 1er septembre 2016. 


Voici les nouvelles règles :


► Dans les clubs : un certificat tous les trois ans sauf exception

Tous les trois ans ⇒ Un nouveau certificat médical sera exigé tous les trois ans pour un renouvellement de licence (au lieu d'une fois par an).


Un questionnaire ⇒ La deuxième et troisième année (donc à partir de l'été 2017), le licencié devra remplir un questionnaire de santé permettant de repérer des facteurs de risques (pas de tennis par exemple en cas de problème cardiaque). Dans ce cas, une visite médicale annuelle sera alors exigée.


Pas besoin de spécifier le sport ⇒ Le certificat est valable pour le sport de son choix, sans qu'il soit nécessaire de préciser lequel (alors que jusqu'à présent la discipline devait être précisée). Notez cependant que pour certains sports nécessitant une excellente condition physique (plongée, parachutisme, alpinisme, spéléologie, boxe, rugby...), il faudra continuer de fournir un certificat chaque année.


► Collège et lycée : le certificat n'est plus demandé

Cours d'EPS ⇒ Partant du principe que l'aptitude des jeunes est présumée, le certificat médical n'est plus demandé pour participer aux cours d'éducation physique et sportive.


Activités facultatives ⇒ De même, il n'est plus nécessaire pour les activités sportives facultatives (volley, badminton ou autre..) proposées par l'établissement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter