Piétons et cyclistes : soyez très visibles

DirectLCI
A cette époque de l'année, les piétons sont surexposés aux accidents de la route. Se déplacer la nuit demande aux petits comme aux grands de signaler leur présence. Mode d'emploi pour être visible de loin.

Décembre, mois durant lequel  les nuits sont les plus longues. Ce n’est pas sans poser de problèmes sur les routes ou les trottoirs pour les piétons. La période d’octobre à janvier concentre presque la moitié des piétons morts sur la route sur une année, avec 62 décès sur la période dont 46 la nuit selon l’ONISR.  La faute au manque de visibilité. L’éclairage public, les bureaux et les vitrines sont des sources de lumière certes mais hors de ces zones, rejoindre l’arrêt du bus scolaire, aller ou rentrer de l’école ou du travail n’est pas sans risque.

Pour faire simple,  un piéton vêtu de noir est invisible au-delà de 30 mètres et une voiture roulant à 50km/h mettra plus de 26 mètres pour s’arrêter – plus vite vous imaginezla suite. D’où la nécessité de porter des bandes réfléchissantes. Dans ce cas de figure la visibilité passe alors à 150m !

Etre vu change tout !

Les chiffres de l’association Prévention routière sont sans appel. En 2015, 85 enfants ont été tués et 4 295 ont été blessés sur les routes. 16% des victimes étaient des piétons et parmi les blessés,  44% des piétons. Rendre visible les enfants passent par les bandes réfléchissantes sur les cartables, ce qui devrait être obligatoire. On en trouve également  sur les vestes et les baskets sous forme de détails discrets.


La sécurité, ça peut être amusant. Pour preuve, le spray Albedo 100 qui réfléchit la lumière. Il est incolore donc en plein jour pas de souci si vous en avez mis sur le blouson du petit ou sur ses baskets et même vos vêtements. Si vous courez ou pédalez en hiver, raison de plus de vous en servir aussi . Il résiste l’eau. Facile d’utilisation, les enfants ne manqueront pas de rappeler à leurs parents qu’il faut remettre un coup de spray avant de sortir.  Existe Een version pour les matériaux et une pour les … chiens.

Pour ceux qui font du vélo. Un basic, le gilet jaune qui, doit-on le rappeler, est obligatoire hors agglomération. Il existe aussi  toutes sortes de lumières clignotantes à cliper sur les casques de vélo ou les bretelles de sac à dos. Pour attirer l’attention, le clignotant pour vélo de Cycl.bike. C’est nouveau.  En plus des lumières obligatoires blanche à l’avant  et rouge à l’arrière, là ça clignote au niveau du guidon. Il suffit d’appuyer dessus quand vous tournez ou pour signaler votre présence.

Enfin, les runners et les marcheurs. Tous ceux qui courent, marchent  ou font du skate doivent aussi porter des bandes réfléchissantes. Les équipementiers parsèment de détails réfléchissants leurs gammes de textile et de chaussures, à l’image de Nike et de Saucony

Coté sécurité toujours, l’appli Beacon de Strava propose une fonctionnalité qui vous permet d’envoyer un lien à trois personnes de votre choix quand vous partez courir.  Ainsi, elles peuvent vous suivre en direct et surtout en cas de souci, malaise ou cheville foulée, il y aura toujours quelqu’un pour savoir où vous êtes. Tarif 5.49 euros par mois. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter