Stages, boulots d'été ou jobs étudiants : 84% des jeunes diplômés ont eu une expérience professionnelle

SOCIÉTÉ

PETITS BOULOTS - En 2016, huit diplômés sur dix âgés de 15 à 34 ans et ayant achevé leurs études ont travaillé pendant leur cursus, le plus souvent dans le cadre de leur formation, selon une étude de l'Insee publiée jeudi 2 août.

84 % des 15-34 ans diplômés, c’est-à-dire ayant terminé leurs études avec un diplôme supérieur au brevet, ont eu "au moins une expérience professionnelle pendant le cursus menant à leur plus haut diplôme". C'est ce que révèle une étude de l'Insee publiée jeudi 2 août.

Pour près des deux tiers de ce public (63%), au moins une de ces expériences professionnelles était rémunérée et pour 21 % aucune ne l’était. Le plus souvent, ces expériences professionnelles s’inscrivaient dans le cadre des études, sous la forme de stages ou de périodes d’apprentissage : 72 % des jeunes ont été dans ce cas et 12 % n’ont exercé que des activités non prévues par leur cursus. Un peu plus d’un tiers des jeunes (35 %) ont eu au moins 6 mois d’expériences obligatoires dans le cadre de leurs études. 

Voir aussi

Des expériences professionnelles moins longues pour les filles

Autre constat pointé du doigt par cette étude de l'Insee : les jeunes femmes ont, aussi souvent que les jeunes hommes, eu des expériences professionnelles pendant leurs études, mais elles sont moins longues pour elles. Ainsi, 39 % des diplômées de l’enseignement supérieur ont travaillé au moins 6 mois dans le cadre de leur cursus, contre 47 % pour les jeunes hommes. 

Par ailleurs, 43 % des diplômés du supérieur ont cumulé, sur le cycle les préparant à leur diplôme, au moins 6 mois d’expérience professionnelle obligatoire. Cette proportion est encore plus importante pour les diplômés de niveau bac+5 ou plus (55 %), en particulier ceux issus d’écoles d’ingénieur ou de commerce (72 %). 

Autres particularités : les titulaires d’un master ou d’un doctorat en mathématiques, sciences et techniques sont plus nombreux (59 %) à avoir eu une expérience de longue durée que les étudiants en lettres, sciences humaines, droit et gestion (47 %). Dans le domaine paramédical ou social, les diplômés ont massivement eu une expérience professionnelle (93 %), souvent longue et obligatoire (62 %). 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter