Strasbourg : ils s'entraînaient au djihad dans un parc

SOCIÉTÉ
INSOLITE - La police de Strasbourg a contrôlé lundi dans un parc un groupe de personnes qui affirmaient "s'entraîner" au djihad avec des armes factices.

Des "mécréants" qui doivent "aller brûler en enfer". Ce sont les insultes qui ont accueilli lundi des policiers de Strasbourg, appelés en fin d’après-midi pour une intervention surprenante : un groupe de personnes qui "s’entraînaient" au djihad avec des armes factices dans un parc de la ville.

"Au nom du djihad"

Suite à un appel de riverains interloqués, la police a contrôlé l'identité de six ou sept "barbus en djellaba" qui s'adonnaient à des exercices dans le lieu public, selon cette information de RTL . Ils ont déclaré aux policiers "s'entraîner au combat" au "nom du djihad". Selon RTL, leur "leader" a affirmé s’entraîner pour "venger leurs frères musulmans morts sous les balles".

En l'absence de délit caractérisé, aucun d'entre eux n'a été placé en garde à vue, une source policière évoquant à l’AFP une simple "provocation". Mais l'un de ces hommes a été interpellé mardi et une procédure a été ouverte contre lui pour "outrage à agent", a précisé une source proche du dossier.

EN SAVOIR + >> Syrie : ces familles françaises dont les enfants sont partis faire le djihad

Lire et commenter