Tâches ménagères : 10 signes qui vous font comprendre que vous n’en faites pas assez

Tâches ménagères : 10 signes qui vous font comprendre que vous n’en faites pas assez

VIE DE COUPLE
Avec
DirectLCI
PARTAGE - Courses, vaisselle, enfants…votre moitié gère l’organisation du foyer, quand vous y participez seulement de temps en temps. Mais est-ce assez ? Voici les signes qui vous montreront que non.

Chez vous, le chef de projet, c’est clairement votre conjoint.e. Préparation des repas, tâches ménagères, devoirs des enfants, il ou elle est sur tous les fronts. Et bien souvent, votre partenaire dans la vie gère sa vie professionnelle en plus. Mais votre « Wonder Woman » ou « Super Man » a beau être génial.e et organisé.e, il ou elle a forcément besoin d’aide. Découvrez les signes qui doivent vous pousser à prendre plus d’initiatives à la maison. Lui faciliter la vie évitera bien des prises de bec, vous verrez. 

Vous êtres tranquillement assis sur le canapé pendant que votre moitié prépare le dîner

En rentrant du travail, vous en avez plein les pattes ! Alors, vous vous vautrez sur le canapé pour regarder ce qui passe à la télé et vous n’en bougez plus. Même quand l’heure de dîner approche. Après tout, c’est votre conjoint.e qui s’en charge habituellement. Et si vous alterniez pour une fois ? 

Vous ne prévenez pas quand il manque quelque chose

Cette manie a le don d’en énerver plus d’un ! Lorsque vous finissez le sel, le jus d’orange ou le papier toilette, vous jetez l’emballage ou le rouleau (ou pas). C’est bien. Mais c’est mieux de noter sur la liste de courses d’en racheter ou d’y aller directement. 

Vous ne savez pas où ranger la vaisselle

Pris d’un élan de motivation, vous êtes décidés à vider le lave-vaisselle. Seulement voilà, vous ne savez pas où ranger les casseroles et les plats. Finalement, vous les sortez, mais les laissez sur le plan de travail. Renseignez-vous pour pouvoir aller jusqu’au bout de votre démarche la prochaine fois !

Vous laissez traîner vos affaires (et ça ne vous fait ni chaud ni froid)

À croire que vous aimez marquer votre territoire ! Votre truc à vous, c’est de laisser vos magazines favoris s’accumuler sur la table du salon. Parfois, ils dissimulent même la tasse de café vide de la veille (ou de l’avant-veille). Dans votre chambre, vos chemises et vos chaussettes sales sont éparpillées ici et là et dans la cuisine, vous sortez les choses sans jamais penser à les remettre à leur place. Et si vous rangiez tout ça avant que quelqu’un d’autre ne le fasse pour vous ?

Vous êtes indifférent au verre qui traîne sur la table ou dans l’évier

Vous avez beau passer et repasser devant, c’est comme si vous ne le voyiez pas. Pourtant, cela fait déjà quelques heures que le bol ou le verre est sur la table. Ce n’est peut-être pas le vôtre, mais il pourrait bien se momifier si vous n’agissez pas vite. De même pour la vaisselle qui s’accumule dans l’évier. 

Vous vous contentez de sortir les poubelles (et vous trouvez ça déjà beaucoup)

Parmi toutes les tâches ménagères, il y en a une que vous maîtrisez à la perfection : sortir les poubelles ! Et puis au moins, personne ne pourra dire que vous ne faites rien. Mais entre sortir la poubelle, qui prend deux minutes montre en main, et faire tout le reste, vous ne trouvez pas qu’il y a un léger déséquilibre ?

Vous remettez tout à plus tard

Vous aviez accepté la mission de redresser la porte du placard qui, avec le temps, commence à pencher sur le côté. Mais comme ce n’est pas urgent, vous préférez remettre ça au week-end prochain, puis au week-end d’après. De même pour l’ampoule du garage. Après tout, vous vous en accommodez très bien. Mais est-ce le cas de tout le monde ?

Vous n’aidez jamais les enfants à faire leurs devoirs

Pythagore, La Fontaine, les capitales du monde…vous n’avez pas révisé ça depuis votre scolarité. Et pour cause, c’est votre moitié qui s’assure que les leçons de vos enfants soient apprises et que les devoirs soient faits. Pourquoi ne pas lui donner un coup de main de temps en temps ? Cela vous permettra de partager un moment avec votre progéniture.

Vous n’allez jamais chercher vos bambins après leurs activités

Votre dernière a son cours de GRS le samedi matin, et manque de bol, vous avez votre cours de natation aussi. Heureusement qu’elle a un autre parent pour l’amener et la récupérer. Vous aussi avez le droit à votre moment de détente, mais faites des compromis. Les compétitions sont souvent le dimanche, par exemple. L’occasion de l’y amener pendant que votre conjoint.e prend du temps pour lui ?

Vous ne prenez jamais d’initiative

Vous considérez que votre moitié est le chef de projet de votre foyer. C’est donc elle qui sait ce qu’il y à faire et si elle a besoin d’un coup de main, elle n’aura qu’à le demander. La charge mentale, ça vous parle ? Être toujours préoccupé par les tâches domestiques et éducatives peut être (très) fatigant au quotidien. La panière à linge déborde ? N’attendez pas qu’on vous le demande : foncez ! Vous allez arriver à la faire tourner cette satanée machine et peut-être même à l’étendre ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter