Tatoués, barbus ou moustachus... Attention, tenue correcte exigée dans la police

Tatoués, barbus ou moustachus... Attention, tenue correcte exigée dans la police

Société
DirectLCI
DRESSCODE - Prolifération de tatouages, piercings, moustaches et barbes chez les jeunes recrues de la police nationale. Un fashion faux pas pour la place Beauvau qui entend rappeler ses troupes à l'ordre, selon RTL.

Barbes, tatouages, piercing... Le style des jeunes recrues de la police nationale n'est pas vraiment du goût du ministère de l’Intérieur. Un document de travail de la direction générale de la police nationale souhaiterait réglementer les looks "iconoclastes", de plus en plus répandus, dévoile RTL.

La fashion police veille

Il ne s'agit pour l'heure que d'un document de travail interne, mais il pourrait bien être suivi d'effets, précise la radio. Face à la recrudescence des candidats victimes de la mode, la direction entend rappeler que les policiers doivent se soumettre aux bases du code de déontologie : impartialité, dignité et neutralité. Si les tatouages ne sont donc pas incompatibles avec le poste, les signes laissant apparaître l'appartenance à une organisation politique, syndicale ou confessionnelle devraient être eux bannis.

Quant aux hipsters en herbe, affichant barbes, moustaches, ou cheveux mal soignés, fin de la récré. Ils devront entretenir leurs coupes, les policiers ayant l’obligation de pouvoir porter leurs "coiffes de service" en toutes circonstances, précise 20 Minutes . Les bijoux, piercing et grosses lunettes de soleil eux pourraient être tout bonnement mis à l'amende, pour des raisons de sécurité. Sauf dans le cas où ces accessoires seraient discrets et ne représenteraient pas un danger en cas d'emploi de la force.

À LIRE AUSSI >> Jason Barnum, le criminel à l'œil tatoué dont le procès fascine

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter