Taxis : UberPop sera hors-la-loi dès le 1er janvier selon le gouvernement

Taxis : UberPop sera hors-la-loi dès le 1er janvier selon le gouvernement

TRANSPORTS - L'application UberPOP sera interdite en France dès le 1er janvier avec l’entrée en vigueur de la loi Thévenoud sur la régulation de la concurrence avec les taxis, assure lundi matin le gouvernement. Une annonce faite au moment même où les taxis débutaient leur manifestation contre cette offre payante de transport entre particuliers.

Le tribunal de commerce de Paris avait refusé vendredi d'interdire en urgence le service controversé UberPOP. Le gouvernement s'en charge. Alors que près d'une centaine de taxis s'apprêtaient à manifester aux abords de Paris pour dénoncer la concurrence du géant du véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC) Uber, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, assure lundi matin que cette offre payante de transport entre particuliers deviendra hors-la-loi dès le 1er janvier.

Une loi "encore plus contraignante"

"Cette application sera-t-elle interdite à brève échéance?", lui a-t-on demandé sur I>télé. "Absolument", a répondu le porte-parole du ministère de l'Intérieur. "La loi qui a été votée et portée par le gouvernement de réglementation de la profession de taxi, des VTC (voitures de tourisme avec chauffeur), qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain, est encore plus contraignante pour ce genre de sociétés", a-t-il poursuivi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les résidents d'Ehpad "pourront sortir s'ils sont vaccinés", annonce Olivier Véran

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

Lire et commenter