Taxis vs VTC : un fonds va être créé pour racheter les licences des taxis

Taxis vs VTC : un fonds va être créé pour racheter les licences des taxis
SOCIÉTÉ
DirectLCI
AVANCEE – Répondant à une demande des taxis qui manifestaient, une nouvelle fois, lundi à Toulouse, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un fonds permettant le rachat des licences de taxis afin de lutter contre l’endettement d’une partie des professionnels du secteur.

Le gouvernement fait un pas en direction des taxis. Alors que Toulouse était en partie paralysée lundi par une manifestation de chauffeurs de taxis, le secrétaire d'Etat aux Transports a présenté sa feuille de route pour sortir de la crise qui les oppose aux VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) depuis plusieurs mois. Au sortir d’une nouvelle discussion avec les représentants des chauffeurs de taxis, de VTC, ainsi que de Loti (transport collectif à la demande), Alain Vidalies a annoncé la création d’un fonds qui devra permettre "le rachat par l'Etat des licences cessibles, pour les chauffeurs de taxis volontaires", selon le document présenté par le ministère.

Cette possibilité de rachat répond à une demande des chauffeurs de taxis qui, avec l’arrivée des VTC, voyaient le prix de leur licence chuter, alors que certains s'étaient lourdement endettés pour la financer. Ainsi, "le montant garanti aura pour référence le prix d'acquisition, corrigé de l'inflation", précise le document. Une fois rachetée par le fonds, dont le financement doit être assuré par l’ensemble du secteur, la licence, ou Autorisation de stationnement (ADS) dans sa dénomination administrative, sera retirée du marché, a-t-on encore précisé.

Quatre groupes de travail pour sortir de la crise

La mise en place de ce fonds a été saluée par les représentants des taxis. "Globalement, cette feuille de route rentre dans les revendications des chauffeurs", a notamment déclaré à l'AFP Nordine Dahmane, représentant FO-taxis.

Des groupes de travail vont maintenant être constitués afin de trouver une issue aux différents problèmes soulevés par l’arrivée des VTC dans le secteur du transport de personnes. Les parties prenantes aux négociations vont ainsi se pencher sur le contrôle du secteur, la formation, le fonds de garantie pour les taxis ainsi que la régulation et la gouvernance du secteur.

A LIRE AUSSI 
>>  Taxis contre VTC : ce qui est vrai, ce qui est faux
>> 
Taxi contre VTC : on a fait le match !

Sur le même sujet

Lire et commenter