Téléphone au volant : le gouvernement va annoncer une trentaine de mesures visant à renforcer les sanctions

Société
DirectLCI
SÉCURITÉ ROUTIÈRE - En plus de l'annonce programmée de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, au lieu de 90, le gouvernement devrait annoncer ce mardi une trentaine de mesures visant à renforcer les sanctions contre l'utilisation du téléphone au volant.

Selon des informations confirmées à LCI, le gouvernement va annoncer ce mardi une trentaine de mesures visant à renforcer les sanctions contre l'utilisation du téléphone au volant, dont un durcissement des amendes. Le gouvernement prévoit également l'installation obligatoire d'un éthylotest anti-démarrage dans la voiture en cas de récidive d'alcool au volant. 


En revanche, concernant l'utilisation du portable en conduisant, l'immobilisation du véhicule n'est pour le moment pas d'actualité. Ce mardi, l'exécutif doit également annoncer l'abaissement à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires, au lieu de 90.

Un automobiliste sur deux téléphone au volant

Quatrième cause d'accident de la route, le téléphone au volant est aujourd'hui puni d'un retrait de 3 points et d'une amende de 135 euros si vous êtes pris en flagrant délit. Depuis un an, les caméras de vidéo-verbalisation peuvent sanctionner l'utilisation du téléphone au volant. Pour le moment, aucun chiffre public n'a filtré concernant les résultats de ces sanctions.


Selon la Ligue contre la violence routière, il y a, en moyenne 10 sanctions répertoriées pour cette infraction, par département et par jour. La Prévention routière avançait il y a quelques mois que près d'un automobiliste sur deux conduisait avec un téléphone à la main.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter