Tempête Marcel : deux départements restent en vigilance orange pour "vents violents"

Tempête Marcel : deux départements restent en vigilance orange pour "vents violents"

PRUDENCE - L'Hérault n'étant plus en alerte depuis lundi matin, l'Aude et les Pyrénées-Orientales restent, eux, concernés par le bulletin émis par Météo France. L'institut alerte également sur un risque élevé d'avalanches dans l'ensemble des massifs montagneux.

Jamais deux sans trois. La météo a embrassé cet adage ce week-end. Après Kurt et Leiv, voici Marcel qui, après le littoral atlantique, se déplace vers l'est du pays. Après avoir placé l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et  l'Aude en vigilance orange pour "vents violents" dimanche soir, ne sont concernés par cette alerte qui doit durer jusqu'à lundi 12 heures que les deux derniers départements.   

Lire aussi

L'institut a relevé durant la nuit des vents à 152 km/h au Cap Béar (Pyrénées-Orientales), 125 km/h à Perpignan, 133 km/h à Caixas (massif des Aspres), 117 km/h à St-Paul-de-Fenouillet (Aude), 123 km/h à Leucate (Aude), 112 aux Martys (massif Montagne Noire), 114 à Durban-Corbières (Hérault) et plus de 200 km/h sur les crêtes en Andorre.

"Chutes de neige conséquentes" attendues dans les Pyrénées

Attention également aux fortes vagues qui toucheront les côtes charentaies et aquitaines, prévient Météo France. Dans les Pyrénées, ce sont des "chutes de neige conséquentes" qui sont attendues avec une limite pluie/neige vers 800 m dans la nuit de dimanche à lundi. L'appel à la prudence reste le même, à savoir limiter les déplacements. Samedi, les rafales de vents avaient entraîné la chute de nombreux arbres dans le Sud-Ouest, causant notamment des perturbations sur les routes et sur les rails. Selon Enedis (ex-ERDF), 33.000 clients restaient sans électricité dimanche soir après les tempêtes successives: 3.000 en Occitanie et 30.000 en Nouvelle-Aquitaine.

Météo-France a également mis en garde contre un "fort" risque d'avalanche, de niveau 4 sur 5, sur la majorité des massifs montagneux français, en raison de l'abondance des dernières chutes de neige et de la fragilisation du manteau neigeux. 

En vidéo

Intempéries : la France balayée par la tempête

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : pour "passer Noël ensemble", Attal appelle à la "responsabilité collective"

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.