Terrorisme : une majorité de Français calme le jeu sur la politique sécuritaire

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Les attentats du 13 novembre, trois ans après

ATTENTATS - Un an après les attentats du 13 novembre, un sondage Vivavoice réalisé pour "Libération" révèle que 70% des Français estiment que les libertés publiques ne doivent pas être menacées.

Malgré les lois de sécurité, la surenchère sécuritaire proposée à tout-va par ue partie de l'échiquier politique pour faire face au terrorisme, les Français ne souhaitent pas que les valeurs du pays et les droits des citoyens soient remis en cause. Selon un sondage Vivavoice pour Libération, publié le 11 novembre, 52% des sondés estiment même que de limiter les libertés de déplacements, d'expression et de culte est contre productif. 43% pensent au contraire que c'est "inévitable".

Malgré tout, cette même étude montre que les attentats restent dans les esprits. Neuf Français sur dix admettent y penser régulièrement dont la moitié au moins une fois par semaine, avec pour beaucoup un sentiment de colère (à 56 %), mais aussi de tristesse (48 %), de haine (24 %) et de peur (22 %).

Lire aussi

    "Il y aura toujours un risque d'attentat"

    "Il y aura toujours un risque d’attentat", reconnaissent 75% des sondés. 40% d'entre eux avouent d'ailleurs avoir changé leur comportement dans la rue et les espaces publics. Et l'avenir n'est pas vraiment à l'optimisme puisque une majorité (65%) craint que la France sera toujours autant menacée dans les prochains mois. Un tiers pense même qu'elle le sera davantage, contre 3% qui estiment le contraire.

    Mais tout cela a-t-il des conséquences sur l'élection présidentielle à venir ? Certainement puisque 26% des sondés reconnaissent avoir fait évoluer leurs positions électorales depuis les attentats. Reste à savoir à quel candidat ou parti ce changement profite. 

    Le sondage a été réalisé du 3 au 7 novembre sur un échantillon de 1002 personnes ayant plus de 18 ans.

    En vidéo

    Pierre, 18 ans, devenu réserviste en réaction aux attentats

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter