"Théorie du genre" dans les manuels scolaires: Najat Vallaud-Belkacem "en colère" contre le pape

DirectLCI
MISE AU POINT - Le pape François avait déclaré que les manuels scolaires français promouvaient la théorie du genre. La classe politique française lui répond.

Elle était attendue, elle a été la première à réagir ce lundi matin. Au micro de France Inter, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, s'est dite "en colère" contre "la parole légère et infondée" du pape François, qui accusait dimanche les manuels scolaires français de propager la théorie du genre.

Colère

"Je n’imaginais pas que le pape François se laisserait embarquer par des intégristes et leur folie mensongère. Ca me met en colère", a expliqué Mme Vallaud-Belkacem.


La ministre de l'Education a par ailleurs invité le pape à se renseigner d'avantage sur le sujet. "Je conseille au pape de venir à la recontre d'enseignants de l'école française et de feuilleter les manuels scolaires", a poursuivi Mme Vallaud Belkacem.

En vidéo

Najat Vallaud-Belkacem répond au Pape François sur la "théorie du genre" à l'école

"Il faut cesser avec ces inepties", a conclu la ministre de l'Education, réaffirmant que "ce sujet n'existe pas". 

Soutien à droite

Egalement interrogée sur les propos du pape, Nathalise Kosciusko-Morizet s'est montrée solidaire de la ministre de l'Education. "Je crois qu’il est allé un peu vite en besogne", a estimé la candidate à la primaire de droite sur les ondes d'Europe 1.

"Les manuels scolaires je les regarde de près, j’ai deux petits garçons qui ont 11 ans et 7 ans (…) et je n’ai jamais rien trouvé qui ressemble à la théorie du genre", a expliqué Mme Kosciusko-Morizet.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter