Canular homophobe dans TPMP : C8 dénonce le "caractère disproportionné" de la sanction du CSA, Hanouna tempère

Société
DirectLCI
RÉACTION - Ce mercredi 26 juillet, le CSA a condamné C8 à une amende de trois millions d'euros, après la diffusion d'un canular homophobe dans l'émission de Cyril Hanouna. La décision indigne la chaîne, qui annonce qu'elle va lancer des recours.

Pour C8, la sanction est "disproportionnée". Alors que le Conseil supérieur de l'audiovisuel a condamné, ce mercredi 26 juillet, la chaîne du groupe Canal + à une amende de trois millions d'euros, après la diffusion d'un sktech homophobe dans l'émission "Touche pas à mon poste", C8 s'insurge d'un "traitement inéquitable et discriminatoire" à son encontre.


Par voie de communiqué, la chaîne dénonce ainsi une décision qui "fragilisera, de nouveau, l'équilibre économique du groupe Canal" et "renouvelle son incompréhension relative à l'acharnement du CSA sur son programme-phare". Par ailleurs, C8 assure avoir eu l'occasion de "présenter au CSA de nombreuses séquences problématique sur d'autres télévisions ou radios qui n'ont provoqué aucune réaction de sa part".

Des recours déjà lancés

De son côté, l'animateur Cyril Hanouna n'a fait aucun commentaire sur le montant de l'amende infligée à sa chaîne, et s'est contenté d'un laconique : "Le truc le plus important à retenir c'est qu'on sera à l'antenne le 1er septembre pour une nouvelle saison de ouf!". 

La chaîne, quant à elle, a d'ores et déjà annoncé avoir lancé des recours contre cette décision du gendarme de l'audiovisuel, qui intervient quelques semaines après une première sanction visant à priver l'émission de publicité pendant plusieurs semaines, suite à la diffusion d'une séquence sexiste.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter