Toulouse : un vol retardé de près de 40 heures

DirectLCI
GALERE – Le calvaire a semblé interminable aux passagers du vol Toulouse-Malaga, sur la compagnie charter JetairFly. A cause d'un problème technique, ils sont restés bloqués à l'aéroport près de 40 heures, entre lassitude et colère.

Y a-t-il un pilote dans l'avion ? Peut-être, mais il aura mis bien du temps pour faire décoller le vol Toulouse-Malaga de la compagnie JetairFly. Les passagers devaient partir samedi 3 septembre à 6h du matin. Mais ils auront dû attendre la soirée de dimanche pour enfin décoller. En cause ? Un problème technique, selon la compagnie charter, qui évoque le changement d'une pièce : "La réparation a pris énormément de temps et nous a obligés à reporter plusieurs fois la remise en service".


À LIRE AUSSI >> Les indemnisations auxquelles vous avez droit


Résultat : les passagers ont passé la journée de samedi bloqués à l'aéroport, avant d'être logés à l'hôtel Radisson pour la nuit… Et pour une deuxième journée d'attente, interminable. Excédés, les voyageurs tentaient d'obtenir des informations auprès de la compagnie, avec colère, comme en témoigne une vidéo publiée sur Twitter.

Sur les réseaux sociaux, les plaintes sont nombreuses. "Les vacances commencent mal", soupirent les moins énervés des voyageurs. D'autres n'hésitent pas à prendre à parti le compte Twitter de la compagnie. Certains, comme Loïc Casadei, ironisent sur la panne en déclarant "Coucou @jetairfly j'ai retrouvé une pièce de votre appareil. Si ça peut aider le mécano".

L'avion a finalement décollé aux alentours de 21h, après près de 40 heures de retard. Un décollage qui pourrait peut-être permettre de débloquer la situation de nombreux voyageurs. Car les passagers du vol Toulouse-Malaga ne sont pas les seuls concernés : à Malaga, près de 150 personnes sont également bloquées à cause de cette panne, tandis que d'autres sont immobilisées à l'aéroport de Marseille, où l'avion devait faire escale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter