Tours : EDF coupe l’électricité à 120 personnes vivant dans des logements sociaux

SOCIÉTÉ
LITIGE – EDF a coupé l’électricité à 54 appartements sociaux à Tours vendredi. Cette décision fait suite à des factures impayées que le propriétaire refuse de payer. En cause : une augmentation importante et injustifiée, selon lui du montant de la consommation.

Ils sont plongés dans le noir depuis quatre jours. EDF a coupé l'électricité à 54 appartements sociaux hébergeant 120 personnes, dont des migrants, après un contentieux avec le propriétaire au sujet de factures. Le litige pourrait être en lien avec le compteur Linky, a-t-on appris lundi auprès d'une association de défense des migrants et de l'avocat du propriétaire.

"EDF a coupé le courant vendredi avec l'aide des forces de l'ordre que la préfecture a mises à sa disposition", dénonce dans un communiqué l'association Chrétiens-Migrants, qui héberge 18 migrants, dont 11 enfants, dans six studettes de l'immeuble. Une audience en référé d'heure à heure (procédure ultra-rapide, NDLR) s'est tenue ce lundi matin au tribunal de grande instance de Tours. La décision a été mise en délibéré au 3 août. "Les locataires sont en grande précarité et la coupure d'électricité pose des problèmes d'hygiène et de sécurité", a souligné l'avocat.

La facture grimpe de… 43.000 euros

Selon l’association, un litige oppose la SCI ACF, propriétaire des studettes, à l'électricien, qui "passe sa facture annuelle de 16.000 à 59.000 euros" d'une année à l'autre. Il rappelle qu'une procédure judiciaire est déjà en cours entre le propriétaire et l'électricien, dans laquelle EDF réclame 20.000 euros à la SCI. Une audience est prévue le 6 septembre devant le juge des référés.

"EDF a procédé à la coupure en invoquant des dispositions contractuelles et les impayés, mais mon client conteste la facturation de la consommation car le nombre de locataires n'a pas bougé depuis 10 ans", ajoute Me Morin. Le problème pourrait venir selon lui "d'erreurs d'un compteur Linky de première génération installé en novembre 2012". L'avocat réclame une expertise judiciaire indépendante du compteur.

A LIRE AUSSI 
>>
Le compteur Linky fait polémique
>> EDF, pass' Navigo... : tout ce qui change au 1er août 
>> La France dans le noir, ce n'est pas pour demain  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter