Le cahier de rappel numérique, nouvelle fonctionnalité de l’application TousAntiCovid

L'application TousAntiCovid intégrera, en juin 2021, une fonctionnalité permettant de prouver que l'on est vacciné pour accéder à un événement.

DÉCONFINEMENT - À compter du 9 juin, un cahier de rappel numérique sera accessible sur l’application TousAntiCovid à chaque passage dans un café, un restaurant ou une salle de sport. La version papier du cahier sera toujours disponible.

Cette nouvelle fonctionnalité de l’application TousAntiCovid devrait accompagner le déconfinement et réduire les risques de reprise épidémique. En complément du pass sanitaire, cette application proposera un cahier de rappel numérique à compter du 9 juin, selon les informations du Parisien. C’est lors de cette seconde étape du déconfinement que les salles de sport seront rouvertes, tandis que bars, cafés et restaurants pourront servir en salle, avec une jauge fixée à 50%. 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Un QR code à scanner et des alertes envoyées sur le téléphone

Ce cahier numérique, baptisé TousAntiCovid Signal par le gouvernement, suit une procédure simple : en entrant dans un établissement, on scanne un QR code (ndlr : un code-barres à scanner via l’appareil photo et le lecteur de code d’un smartphone ou d’une tablette) en passant par l’application TousAntiCovid. Un code renseignant le lieu, la date et l’heure de notre passage est alors enregistré sur le téléphone. Inutile de signaler son départ à la sortie, le client est d’office considéré par l’application comme présent au sein de l'établissement concerné pendant deux heures. Pour les professionnels des salles de sport et de la restauration, le délai est élargi à douze heures. 

Comment la traçabilité des clients contaminés par le Covid-19 se met-elle ensuite en place ? Des alertes sont transmises aux utilisateurs, en suivant plusieurs paliers. Si un autre utilisateur de l’application, présent en même temps que vous dans l’établissement, se déclare positif sur TousAntiCovid, vous recevez une alerte orange sur votre smartphone. Vous êtes incité à vous faire tester rapidement, limiter vos contacts et surveiller vos symptômes. L’alerte peut ensuite basculer dans le rouge, si trois personnes positives ou plus ont été présentes au même endroit pendant leur période d’incubation. Tous les autres clients seront considérés comme exposés : la consigne sera alors de s’isoler et de se faire tester. 

Tous les établissements ne seront pas concernés par la mesure. En terrasse ou au cinéma, il ne sera par exemple pas nécessaire de s’enregistrer. “Nous avons ciblé les espaces clos mal aérés où le port du masque n’est pas continu et où le virus peut se transmettre à plus de cinq mètres de distance, ainsi que plusieurs heures après le départ d’une personne infectée”, précise le cabinet du secrétaire d’État chargé de la Transition numérique au Parisien

Une solution plus confidentielle que le cahier en version papier selon le gouvernement

La version papier de ce cahier de rappel, mis en place à l’automne dernier, sera toujours accessible. Mais selon le gouvernement, cette nouvelle solution de traçabilité numérique sera davantage confidentielle. Plus besoin de décliner son identité ni de renseigner sa signature et son numéro de téléphone. Le cahier numérique a d’ailleurs été approuvé par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). "Il n’y a pas d’historique de lieu mais uniquement des corrélations faites entre les différents QR code, et toutes les données sont effacées au bout de 15 jours", assure le cabinet.

Du côté des salles de sport et restaurants, le nombre de personnes contaminées dans chaque établissement ne sera pas inspecté. “Les clients et les professionnels ne seront pas montrés du doigt si un cluster se forme dans un établissement, explique au Parisien Alain Griset, le ministre des PME. L’objectif est de tout faire pour qu’il n’y ait pas de rebond de l’épidémie durant cette période transitoire et que l’on puisse reprendre en sécurité le cours normal de nos activités dès la fin juin.”

20% des Français ont téléchargé l'application

L’application, lancée le 22 octobre 2020, permet initialement d’informer les utilisateurs qui ont activé le traçage s’ils ont été en contact avec un autre utilisateur, déclaré positif au Covid-19 sur l’application au cours des derniers jours. En avril dernier, elle avait alerté plus de 100.000 cas contacts depuis son lancement.  En plus de ce traçage numérique par Bluetooth, TousAntiCovid propose également un générateur d’attestation de déplacement, à rédiger en cas de confinement ou de couvre-feu.

Plus de 14 millions de Français avaient téléchargé l'application en avril dernier, soit 20% de la population. Des chiffres bien plus encourageants que ceux de sa prédécesseure StopCovid, qui n'avait pas convaincu les utilisateurs. Ce bilan est tout de même à nuancer, puisqu'on ne sait pas combien de personnes activent l'application chaque jour. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

EN DIRECT - Mesures de restrictions supplémentaires face au Delta dans les Alpes-Maritimes

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

Violent incendie dans l'Aude : 900 pompiers toujours mobilisés, coupure de courant jusqu'au Portugal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.