Tout savoir sur l'interdiction de circulation des vieilles voitures à Paris à partir de vendredi

Tout savoir sur l'interdiction de circulation des vieilles voitures à Paris à partir de vendredi

CIRCULATION – A compter du vendredi 1er juillet, la plupart des véhicules mis en circulation avant 1997 seront interdits de circuler dans Paris intramuros la semaine en journée. Metronews fait le point sur cette mesure contraignante.

 Ce qui change
Après les interdictions de circulation visant les poids lourds et les autocars les plus polluants en vigueur depuis le 1er septembre, c'est au tour des véhicules anciens, considérés également comme les plus polluants, d'être visés par cette restriction qui s'appliquera à compter de ce 1er juillet.

Concrètement, les véhicules particuliers mis en circulation avant le 1er janvier 1997, les utilitaires d'avant le 1er octobre 1997 et les deux roues motorisés en circulation depuis avant le 1er juin 1999 ne pourront plus rouler dans Paris intramuros - à l'exception des bois et du périphérique -, entre 8 heures et 20 heures, les jours de la semaine.

EN SAVOIR + >> "40 millions d'automobilistes" lance une action juridique contre la ville de Paris

 Est-ce légal ?
Soucieuse d'appuyer une mesure nécessairement contraignante pour de nombreux automobilistes, parmi lesquels les moins fortunés, la mairie de Paris rappelle que "la loi de transition énergétique votée en juillet 2015 permet aux communes de restreindre la circulation des véhicules pour améliorer la qualité de l'air." Cette interdiction s'inscrit dans le cadre de la deuxième étape d'un plan "qualité de l'air" démarré en 2015, précise la Ville, qui souligne que l'objectif est de "diviser par plus que deux" la pollution dans Paris d'ici 2020. L'association 60 millions d'automobilistes a annoncé à ce titre, jeudi, une "action juridique imminente" contre la mesure, réclamant des indemnités pour le préjudice subi.

EN SAVOIR + >>  Interdiction des vieux véhicules à Paris : "Chaque voiture va perdre environ 1000 €" de valeur

► Y a-t-il des dérogations ?
Des dérogations sont prévues dans l'arrêté instituant la restriction de circulation pour les véhicules polluants. Elles concernent les véhicules prioritaires des forces de l'ordre ou de secours. Mais aussi nombre d'autres véhicules en lien avec la sécurité ou la santé et les activités de commerce et de services, comme les véhicules de déménagement ou d'approvisionnement des marchés, par exemple, ainsi que certains véhicules touristiques et ceux portant une carte de stationnement pour personnes handicapées. En outre, des dérogations exceptionnelles peuvent également être accordées au cas par cas. Les automobilistes dont les voitures sont dotées d'une carte grise "collection" (plus de 30 ans) échappent aussi à la mesure.

► Quelles contreparties ?
Pour les particuliers propriétaires de véhicules anciens, la mairie de Paris propose une réduction de 50 % sur les abonnements Autolib', ainsi que 50 euros de trajets prépayés. Les conducteurs concernés peuvent sinon se voir offrir un an de passe Navigo ou Vélib' ou encore une aide financière pouvant aller jusqu'à 400 euros pour l'achat d'un vélo. Les apprentis conducteurs renonçant à détenir un véhicule individuel peuvent quant à eux bénéficier d'un abonnement Autolib' à moitié prix et de 50 euros de trajets prépayés.

Pour les professionnels, outre des offres de tarifs attractifs pour des véhicules Utilib', des aides pour le changement de véhicules propres sont proposées.

► Que risquent les contrevenants ?
Jusqu'au 1er octobre prochain, rien. Une période dite "pédagogique", au cours de laquelle des contrôles seront menés sans contravention, est prévue. Au-delà, une amende s'élevant à 35 euros pourra être dressée aux contrevenants dans un premier temps. Celle-ci pourrait toutefois augmenter à compter de l'an prochain.

► Le retour des vignettes
Non obligatoires pour le moment, des vignettes correspondant au niveau de pollution des véhicules deviendront obligatoire à Paris à compter du 1er janvier 2017. Au nombre de six, selon les normes européennes d'émissions polluantes des véhicules dites EURO 2,3,4,5 et 6, elles doivent être disponibles à partir du 1er juillet prochain sur le site certificat-air.gouv.fr.

► Comment savoir si mon véhicule est concerné
Pour ceux qui auraient un doute sur leur droit de rouler à Paris durant la semaine à compter de ce 1er juillet, le site de la Ville  propose un module qui permet de savoir si son véhicule est concerné ou non.

A LIRE AUSSI
>>  Interdiction des vieilles voitures à Paris : "Le calendrier sera respecté" >> Expliquez-nous la pollution à Paris

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.