Trois mois de prison requis contre Alain Soral

SOCIÉTÉ

JUSTICE - Trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende ont été requis vendredi à l'encontre de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, accusé d'incitation à "la haine, la discrimination ou la violence" à l'égard du journaliste Frédéric Haziza et de la communauté juive.

Lire et commenter