3e dose : une campagne ouverte dès début décembre pour les 50-64 ans

3e dose : une campagne ouverte dès début décembre pour les 50-64 ans

CAMPAGNE VACCINALE - Emmanuel Macron a annoncé mardi 9 novembre dans son allocution que la campagne de rappel pour les Français âgés de 50 à 64 ans commencera rapidement, tandis que l’obtention du pass sanitaire sera conditionné à une dose de rappel pour les plus de 65 ans au 15 décembre.

Pour les 50 ans et plus, le rappel est aussi à l'ordre du jour. Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 9 novembre, l'élargissement prochain de la 3e dose aux personnes âgées de 50 à 64 ans. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"Toutes les études montrent en effet que six mois après le vaccin, l’immunité diminue et donc que le risque de développer une forme grave réaugmente", a-t-il insisté. Les personnes de moins de 65 ans "voient aussi la protection conférée par le vaccin diminuer au fil du temps", a-t-il mis en garde, indiquant que "plus de 80% des personnes en réanimation ont plus de 50 ans"

Avec ce constat, le Président a ainsi annoncé que pour les Français âgés de 50 à 64 ans, une campagne de rappel sera lancée début décembre. "Nous avons saisi les autorités scientifiques afin qu'elle puisse nous indiquer dans les tout prochains jours les modalités pratiques et les échéances à suivre", a-t-il ajouté. Selon des sources concordantes auprès de TF1 et LCI, pour les 50-64 ans éligibles à la dose de rappel à partir de décembre, le pass sanitaire pourrait aussi être ensuite soumis à la condition de cette injection. La date n'a toutefois pas encore été fixée. 

Accélérer la campagne vaccinale pour les plus de 65 ans

La troisième dose n’est ouverte pour l’heure qu’aux plus de 65 ans et aux plus vulnérables - à savoir les personnes en situation d’obésité, mais aussi victimes de maladies cardiovasculaires, de maladies respiratoires et de diabète sévère. Emmanuel Macron a estimé qu’"il faut aujourd’hui accélérer" cette campagne vaccinale qui avait été lancée à la fin de l’été à destination de ce public. 

"Si vous avez été vacciné il y a plus de six mois, je vous appelle à vous protéger en prenant rendez-vous dès maintenant", a-t-il lancé, rappelant qu’il est possible de recevoir le vaccin anti-Covid en même temps que celui contre la grippe.  À compter du 15 septembre, l’obtention du pass sanitaire sera conditionnée à l’administration de cette dose de rappel pour les plus de 65 ans, au risque de le voir désactivé.

Quant aux personnes atteintes de comorbidités, elles sont fortement invitées à recevoir une troisième dose, mais elles ne se verront pas privées du pass sanitaire si elles ne le font pas, précise l’Élysée juste après l’allocution du chef de l’État.   

Selon les dernières données du ministère de la Santé en date du 4 novembre, près de 45% des 7,7 millions de personnes éligibles à une dose de rappel l’ont reçue, soit 3,3 millions de personnes

Lire aussi

Ces mesures interviennent tandis que le nombre de contaminations grimpe ce mardi, avec 12.476 nouveaux cas en 24 heures, un chiffre au plus haut depuis début septembre. Le taux d’incidence a augmenté de 40% en une semaine, a rappelé le président de la République. Les indicateurs restent toutefois stables pour l'instant dans les établissements de santé avec 6851 personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19, dont 1140 en soins critiques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.