UCPA : Olivier, Community Manager star après sa réponse magique à un tweet raciste

UCPA : Olivier, Community Manager star après sa réponse magique à un tweet raciste

DON'T FEED THE TROLL – Le Community manager de l'Union nationale des centres sportifs de plein air (UCPA) a répondu jeudi par l'humour à un internaute raciste, provoquant l'enthousiasme des twittos. Un coup de pub certain et surtout, une belle leçon de tolérance.

Pendant quelques heures jeudi, il a été le maître des Internets. Olivier, 28 ans, est le Community manager – CM pour les intimes – de l'UCPA, l'union nationale des centres sportifs de plein air . Son job : animer sur le web les communautés qui gravitent autour de l'organisation.

Vers midi, un certain @DEMOCRATIX interpelle le compte français de l'UCPA, via Twitter. En l'espace de 140 caractères, il dit avoir eu "froid dans le dos quand il a vu partir les enfants en car, accompagnés d'un maghrébin avec une barbe de 40 centimètres"... Manque de chance pour lui, c'est Olivier qui est aux manettes. Qui, ni une ni deux, répond à ce tweet raciste par un GIF montrant deux hommes barbus échangeant un baiser, accompagné de cette phrase : "Vous n'avez encore rien vu."

"Les valeurs de respect et de tolérance véhiculées par l'UCPA"

Une réponse pleine d'esprit et d'humour, gay-friendly par-dessus le marché, qui ravit les twittos. Très vite, son message est repris et loué par des centaines d'internautes enthousiastes. Contacté par metronews, Olivier raconte, un peu étonné de se retrouver au centre de ce petit phénomène : "J'ai dû couper les notifications sur mon téléphone, je n'imaginais pas provoquer une réaction de cette ampleur !" Le fameux @DEMOCRATIX non plus : goûtant peu les réactions en chaîne provoquées par son tweet et la réponse de l'UCPA, il menace de se plaindre à la direction de l'organisation. Ce à quoi Olivier rétorque, sans se démonter, avec l'image... d'un rapporteur. Depuis, le troll a désactivé son compte Twitter.

Pour l'heure, l'UCPA n'a reçu aucune plainte mais Olivier, Community manager depuis quatre ans pour l'organisation sportive, sait que ses réponses correspondent à l'éthique de son employeur. "J'ai réfléchi cinq minutes à cette réponse, en concertation avec l'équipe de communication, mais c'était une évidence. Elle retranscrit parfaitement les valeurs de respect et de tolérance véhiculées par l'UCPA et par le sport en général. Si c'était à refaire, je le referais sans hésiter". Surtout, le jeune homme se réjouit qu'un message haineux ait abouti à une cascade de rires.

Au passage, le sympathique buzz offre un bon coup de pub à l'UCPA. Mais le CM-star du jour garde la tête froide et conclut avec humour : "Je suis moi-même barbu, alors je ne pouvais pas laisser passer ça !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

EN DIRECT - Covid-19 : l'entrée aux États-Unis interdite à la plupart des ressortissants européens

Ces Français qui prennent leur retraite dans un Ehpad 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Procès de Trump : l'acte d'accusation transmis aujourd'hui au Sénat

Vers un troisième confinement ? L'Élysée assure que rien n'est décidé

Lire et commenter