Un an de prison pour un clown agressif de Montpellier

SOCIÉTÉ
JUSTICE - Un jeune homme de 18 ans, qui s'était déguisé en "clown" et avait agressé un passant en le frappant avec une barre de fer, a été condamné lundi à 12 mois de prison, dont 4 ferme par le tribunal de grande instance de Montpellier.

C'est la seconde condamnation d'un faux clown menaçant par la justice. Après un jeune homme de 19 ans condamné à six mois avec sursis à Béthune (Pas-de-Calais), le 20 octobre dernier, un Montpellierain a été placé sous mandat de dépôt. Conformément aux réquisitions du procureur de la République, il a été condamné à 12 mois de prison dont 4 ferme, ce lundi.

Jugé en comparution immédiate pour avoir, habillé en clown, frappé de 30 coups de barre de fer dans le dos et la nuque un agent artistique de 35 ans qui regagnait son domicile à pied dans la nuit de samedi à dimanche, l'accusé a reconnu qu'en état d'ivresse et avec ses amis, il avait voulu effrayer un passant, comme c'est la mode sur les réseaux sociaux.

"Je fais des cauchemars la nuit"

"Je me suis retrouvé en face de trois individus, dont un portant un masque de clown et qui brandissait une barre de fer, il m'a pourchassé en hurlant, 'donne moi tout, ton téléphone, ton fric, ta sacoche', j'ai eu la peur de ma vie, l'arrivée d'un témoin en voiture l'a mis en fuite. Je ne dors plus depuis et je fais des cauchemars", a expliqué la victime aux juges.

En attendant, la psychose se poursuit, ailleurs en France. Un adolescent de 14 ans, lui aussi déguisé en clown, a été arrêté lundi après-midi à Chelles, en banlieue parisienne, après avoir tenté d'attaquer une femme. Celle ci a raconté à la police que deux personnes habillées en clowns, dont l'une était munie d'une hache visiblement factice, ont tenté de l'agresser. Elle n'a toutefois pas été blessée. Dans l'Hérault, six plaintes ont été déposées pour des agressions de "clowns qui sèment la terreur", un phénomène qui se propage sur Facebook.

Sur le même sujet

Lire et commenter