Un enfant de 3 ans oublié dans la forêt de Meudon : deux animatrices du centre de loisirs virées

Un enfant de 3 ans oublié dans la forêt de Meudon : deux animatrices du centre de loisirs virées

OUBLI - Alors qu'un groupe d'enfants était en sortie mercredi en forêt de Meudon, en banlieue parisienne, les animatrices sont reparties sans se rendre compte qu'il leur en manquait un. Leur contrat a été rompu. Âgé de 3 ans, le garçon a finalement été retrouvé et remis à ses parents.

"On a le droit à 10% de pertes". La fameuse blague souvent répétée en sortie éducative n'a malheureusement jamais été aussi vraie. Mercredi 26 octobre, des animatrices d'un centre de loisirs ont en effet oublié un enfant de 3 ans en forêt de Meudon, à quelques kilomètres au sud de Paris. Ce qui leur a valu d'être remerciées.

Comme le raconte Le Parisien, c'est un joggeur qui le croise par hasard "seul et en pleurs", quelques minutes après avoir vu un autocar quitter les lieux vers 11h. Il décide d'appeler la police, qui vient alors prendre en charge le petit garçon. Au commissariat, aucun appel ne signale sa disparition. Ils diffusent donc un appel après de leurs collègues du secteur, mais toujours rien ne se passe après plusieurs heures. 

C'est seulement lorsque les parents sont arrivés au centre de loisirs de Malakoff que l'oubli a été constaté. Ils ont donc pu le récupérer et une enquête a été ouverte pour "disparition inquiétante". La directrice du centre a été suspendue le temps de l'enquête administrative, comme l'indique Le Parisien. Ce vendredi, les parents et l'enfant seront reçu par une psychologue. 

En vidéo

A VOIR AUSSI - Enfant oublié sur une aire d'autoroute : "Les parents étaient catastrophés"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.