Un policier se tue en repérant le parcours de Manuel Valls

Un policier se tue en repérant le parcours de Manuel Valls

DirectLCI
MOSELLE – Un policier chargé d'assurer la sécurité du parcours de Manuel Valls, en visite officielle en Moselle, lundi, s'est accidentellement tué, ce dimanche, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Les déplacements ministériels sont, on s'en doute, toujours parfaitement orchestrés pour optimiser la sécurité. Coup du sort, un motard de la police chargé de baliser le parcours de Manuel Valls, en déplacement lundi en Moselle et en Meurthe-et-Moselle, est décédé accidentellement, dimanche, dans la commune de Richemont (Moselle).

Perte de contrôle

Le brigadier-chef Fabrice Martin, 39 ans, policier de la direction départementale de la sécurité publique du département lorrain, effectuait une mission de reconnaissance avec quatre de ses collègues à moto, a précisé le ministère dans un communiqué. Les circonstances de son accident ne sont pas encore connues, on sait seulement qu'il a perdu le contrôle de son véhicule. Malgré les soins prodigués sur place par les équipes de secours, il n'a pas pu être réanimé.

Dans son communiqué, le ministère de l'Intérieur écrit que Manuel Valls "a appris avec une grande émotion et une profonde tristesse" le décès du policier. Il a par ailleurs présenté ses condoléances à la famille et assuré à ses collègues de son "entier soutien". Le ministre sera présent dans la région dès lundi pour une visite officielle sur le thème de la sécurité.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter