Un supporter de l'OM annonce son suicide sur Twitter, les internautes volent à son secours

Un supporter de l'OM annonce son suicide sur Twitter, les internautes volent à son secours

SAIN ET SAUF - Un étudiant a été pris en charge par la police après avoir annoncé sur Twitter vouloir mettre fin à ses jours, ce mercredi soir.

Quelques mots et un tweet glaçant. Sur le réseau virtuel de l'oiseau bleu, un jeune homme supporter de l'OM, étudiant en journalisme à Paris, a annoncé vouloir vouloir mettre fin à ses jours. Rendant au passage hommage à son équipe préférée, qui aurait été la "seule source de bonheur dans sa vie"

Rapidement, les messages de soutien font place à une action bien réelle. Les internautes contactent la police, les pompiers et tentent de retrouver sa trace. Deux heures plus tard, la directrice de l'école privée dans laquelle il étudie annonce, sur son compte Twitter, qu'il a été pris en charge par la police. 

Il ne s'agit, malheureusement pas d'une première. Au début du mois, une autre personne avait annoncé vouloir se suicider. Ce Parisien avait pu, là aussi être secouru par la police dans le 17e arrondissement. 

Depuis, il est revenu sur Twitter pour remercier tous ceux qui lui ont permis de ne pas commettre l'irréparable. "Votre vague de message e[s]t un souffle d'humanité qui me redonne foi en ce monde merci". 

Le même genre de cas était arrivé en avril dernier. Julien, un internaute, un Niçois, avait "décidé d’en finir", et expliquait qu’il allait prendre "assez de cachets pour s’endormir pour toujours". Et là encore, la mobilisation des internautes avait joué : les secours avaient été appelés et avaient pu intervenir à temps.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

EN DIRECT - Covid-19 : des "mesures restrictives" pour les Français souhaitant skier à l'étranger : Macron crée la polémique

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter