Un système de "déclaration préalable" pour les TER entre Paris et la Bourgogne envisagé par la SNCF

Société
DirectLCI
MESURE - Selon RTL, après la pagaille survenue gare de Bercy le 23 décembre dernier, laissant de nombreux voyageurs sur les quais de gare, la SNCF envisagerait de mettre en place un système de "déclaration préalable" pour les TER entre Paris et la Bourgogne, afin de "gérer les flux".

L'énorme couac survenu en gare de Bercy le 23 décembre, où de nombreux voyageurs sont restés immobilisés pendant plusieurs heures dans l'attente de pouvoir monter dans un train, a visiblement été pris au sérieux par la SNCF. Selon une information révélée ce jeudi matin par RTL, la compagnie ferroviaire envisage un système de "déclaration préalable" pour les TER entre Paris et la Bourgogne. Ce projet serait à l'étude concernant les jours de grosse affluence, comme pour le week-end de Noël.


Toujours selon RTL, le voyageur muni d'un billet à l'aide de ce système de "déclaration préalable" serait obligé de prendre le train "à l'heure mentionnée sur son billet". Le vice-président de la Région en charge des transports Michel Neugniot a indiqué à la radio que cette mesure visait à "gérer les flux" de voyageurs, lors des jours de forte affluence.

Le billet affecté à un train précis

Selon lui, le nouveau système de tarification, concernant en particulier les jeunes, serait à l'origine de la pagaille survenue lors du week-end de Noël : "C'est le succès de cette mesure qui a débordé" a-t-il expliqué au micro de RTL.


"On serait plutôt partisans de dire que le billet, pour ces jours de grands départs, est affecté à un train. Ce qui nous permet de dire, à un moment donné, 'on ne peut plus les vendre, le train est complet'. Ce n'est pas une réservation", résume ainsi Michel Neugniot à RTL.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter