Un train déraille dans les Alpes-de-Haute-Provence : au moins deux morts

Un train déraille dans les Alpes-de-Haute-Provence : au moins deux morts

DirectLCI
ACCIDENT - Un train a déraillé samedi en fin de matinée entre Annot et Saint-Benoît dans les Alpes-de-Haute-Provence. Selon un bilan provisoire, il y aurait au moins deux morts et 9 blessés. Les autorités ont déclenché le plan rouge.

Le train des Pignes, un train touristique, a déraillé samedi matin au nord-ouest de Nice, entre Annot et Saint-Benoît dans les Alpes-de-Haute-Provence, a annoncé le site de Nice-Matin . Les autorités ont déclenché le plan rouge.

Un premier bilan fait état de deux morts et 9 blessés, selon le quotidien, qui précise que des passagers doivent encore être désincarcérés."Le secteur est assez isolé, mais d'importants moyens de secours sont engagés", a indiqué sur France 2 Emmanuel Clavaud, porte-parole de la Direction générale de la sécurité civile. Le plan Rouge, plan mis en place en cas de "nombreuses victimes", a été déclenché par la préfecture et les services de secours, pompiers et gendarmes notamment se sont rendus immédiatement sur les lieux.

Une touriste anglaise et une Russe décédée

Selon les pompiers des Alpes-Maritimes, un hélicoptère Dragon 06 a été dépêché sur place et un détachement de 20 sapeurs-pompiers du département est venu renforcer les équipes de secours sur place. "Ça demandera confirmation mais un des deux décédés est une touriste anglaise et une Russe pour le deuxième mais tout cela reste à confirmer", a dit de son côté le maire d'Annot, Jean Ballester.

Selon le maire d'Annot c'est un rocher de la taille d'une voiture qui s'est détaché de la montagne et qui a percuté le train qui est à l'origine du déraillement. "C'est au moment où le train passait qu'un éboulis s'est produit sur les rails et a provoqué son déraillement", confirme le vice-président du conseil régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur délégué aux transports, Jean-Yves Petit. Le rocher a fini sa course une trentaine de mètres plus bas, arrachant de nombreux arbres sur son passage. Un wagon est toujours sur la voie tandis qu'un autre se trouve dans une pente, retenu par des arbres.

Premier accident mortel depuis Brétigny-sur-Orge

La région subit alternativement des chutes de pluie et de neige depuis une dizaine de jours. L'action du gel et du dégel pourrait être à l'origine du détachement du rocher. Fin janvier, la ligne avait par exemple été interrompue par la région, par mesure de précaution. «Suite aux récentes intempéries, un ouvrage situé sur la commune de Chabrières a fait l'objet de dégradations importantes, précisait alors la région.

C'est le premier accident mortel de train en France depuis celui de Brétigny-sur-Orge, en juillet 2013, dans lequel 7 personnes étaient décédées. Depuis 1891, le train des Pignes promène des touristes sur plus de 150 kilomètres entre Nice et Digne.


>> Le plan rouge, c'est quoi ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter